France Les Vosges — 17 novembre 2014

Après une bonne nuit passée la tête dans les arbres aux Nids des Vosges, et un petit-déjeuner gourmand pris en terrasse au son des oiseaux, direction la suite du programme insolite avec la visite de la Ferme du Bien-Être à Gerardmer.
L’idée ici est de découvrir les bienfaits des produits locaux et que l’on nous présente l’Effet Vosges® – Forê labellisé Bio.

 

Dans l’aventure de la Ferme du Bien-Être sont engagés 3 associés et 2 de leurs épouses. Dans cet établissement, est géré la cueillette sauvage de plantes locales Bio, la gestion de la production de matière première jusqu’à la commercialisation en vente directe. L’exploitation s’étend sur 1,5Ha contre 20Ha pour les plus grandes. Il existe dans les Vosges une très grande biodiversité dont 30 sont labellisés Bio. Aux abords de l’exploitation de la Ferme du Bien-Être ne sont que des exploitation Bio également pour garantir la plus grande pureté des plantes.

Le massif vosgien possède un grand nombre de plantes, dont la plus emblématique est l’arnica montana. D’ailleurs de grands laboratoires à la réputation Européenne viennent se servir ici.
Pour info, Weleda dispose d’un laboratoire dans le Haut-Rhin.
L’arnica est bon pour tout que se soit dans la cosmétique mais aussi dans l’alimentaire, les huiles de massage ou en homéopathie.

La Ferme du Bien-Être c’est un superbe projet, une belle boutique, de bons produits et un engagement
écologique sans limite :

DSC_8232

DSC_8202

DSC_8215

DSC_8220

DSC_8205

DSC_8209

DSC_8207

La Ferme du Bien-Être dispose aussi de sa propre distillerie où ils font les extractions d’huiles essentielles de menthe, camomille romaine, mélisse, tous les résineux comme le sapin, l’epicea, … Le principe de distillation est visible depuis la boutique et expliquée aux visiteurs sur demande. J’ai été tout de suite attirée par l’alambique, puis notre hôte a gentiment expliqué comment distiller une huile essentielle – mélange très concentré et complexe de molécules aromatiques.

Tout d’abord, cela se fait à partir des meilleures parties de la plante – c’est-à-dire ses extrémités (les pointes) car c’est là que l’on trouve la meilleure qualité thérapeutique de la plante – et toujours lorsqu’elle est fraiche (donc très peu de temps après sa cueillette).
Pourquoi se servir de la matière fraiche ? Pour conserver au maximum les principes actifs de la plante et éviter que la plante ne fermente. Donc pour obtenir la quintessance de la plante, il faut la distiller fraiche – solution à laquelle on ajoute de la vapeur d’eau à débit constant (eau de source des Vosges à portée de main). La vapeur se charge ainsi en huile essentielle, et en refroidissant, elle deviendra liquide.

A la sortie de l’alambique : 2 produits – l’huile essentielle en surface avec de la couleur et l’eau florale (ou hydrolat) en-dessous.
Pour avoir une idée de la matière première nécessaire pour obtenir quelques ml d’huile essentielle, prenons l’exemple du sapin – bien connu dans la région :
– 200kg de sapin donne entre 200 et 500ml d’huile essentielle
– 200kg de mélisse donne 20ml d’huile essentielle
Il est alors facile de comprendre la fluctuation des prix d’une huile essentielle à l’autre.
La durée de distillation varie en fonction de la plante. Si on reprend l’exemple du sapin, il faut 3h pour la distillation complète mais à savoir qu’en 15 minutes seulement on obtient 70% du volume total distillé.

DSC_8198

DSC_8214

GAEC Ferme du Bien-Être
698, route d’Epinal – Le Beillard
88400 GERARDMER
Téléphone : 03.29.61.40.85
Email : fermedubienetre88400@orange.fr
www.gaec-fermedubienetre.fr

 

Conseillé par le maître des lieux – le bar à eaux florales à Paris – très bon pour la santé :

Artisan Nature
123, rue Saint-Maur
75011 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h30
Aromadrink 5€

La visite de cet établissement était assi l’occasion de présenter la marque « FORê, l’effet Vosges® » soutenu par la région des Vosges et labellisée Bio.
Le Conseil Général des Vosges a lancé en 2011 cette marque qui s’inspire d’une méthode de ressourcement par les arbres pratiquée depuis le XIXe siècle : la sylvothérapie mais a été revisitée dans une version contemporaine dédiée au bien-être.
Trois gammes de produits de qualité issus du massif des Vosges se développent au travers de soins cosmétiques, de produits alimentaires et d’hébergements de qualité.

Plus d’informations ici : www.for-e.fr

DSC_8226

DSC_8228

Le programme insolite continue avec de nouveaux hébergements insolites à visiter… Mais avant tout : pause déjeuner au Domaine du Haut-Jardin pour savourer le menu « FORê, l’effet Vosges® ». Miam !
Puis est prévue la visite des 6 chalets-hôtels de luxe avec jacuzzi individuel, répartis dans un parc de 2 hectares.

 

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(1) Commentaire(s) des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>