Italie – Gargano

10 bonnes raisons de s’envoler vers GARGANO !

Gargano se situe dans la région des Pouilles – dans le talon de la botte italienne pour être exacte.
Cette région est aussi qualifiée de Californie de l’Europe – sans doute pour la couleur des ses eaux et ses plages à n’en plus finir. Je dis ça, je ne suis jamais allée en Californie ^^.
Cet endroit est très vert, très zen, peu touché par le tourisme de masse et c’est cela que j’ai apprécié sur place. Avoir un bon contact avec les locaux, discuter, partager de bons repas, se balader, découvrir de beaux endroits, faire un picnic en forêt, écouter les histoires et autre mythes… tout ça pour dire que 3 jours n’est pas suffisant, il faut prendre une bonne semaine pour s’imprégner de la bonne ambiance qui y règne.

Je vous propose de partir à la découverte du Gargano en passant par une balade en bateau le long de ses côtes, en visitant ses villes, en se baladant dans ses parcs, en savourant de bon plats réalisés à base de produits frais et locaux, bref vivre au son de la Dolce Vita !

Intéressé(e)s ? Suivez le guide et découvrez mes 10 bonnes raisons de vous envoler (tout de suite) pour Gargano dans Les Pouilles.

Le visage du Gargano dans Les Pouilles en Italie

Ce rocher est le ‘visage du Gargano’ dans Les Pouilles (Italie du Sud)

1> Longer les côtes calcaires et stratifiées de Peschici à Vieste

Gargano est un promontoire montagneux qui s’étend dans la partie Nord des Pouilles – entièrement entouré par la mer Adriatique.
Son territoire est inclus dans le Parc national du Gargano, zone naturelle protégée et se trouve être le principal centre touristique de la région. On parle de plus en plus des Pouilles en France et ‘est une des raisons pour laquelle je voulais aller sur place en juger par moi-même. Je n’ai pas été déçue lorsque j’ai emprunté un bateau pour longer ses côtes et découvrir le magnifique spectacle donné par les caves creusées par le passage de la mer et le vent.

J’ai savouré mon voyage et observé chacune des découpes de la roche des falaises, également criblée de petites criques et semée de petites bourgades sympathiques, ceci tout du long entre Peschici et Vieste. Une seule envie : me poser sur une des plages de sable fin pour prendre un bain de soleil (en avril, l’eau est encore un peu fraiche).

Lisez mon expérience ici avec plus de photos !

Gargano - Balade en bateau de Vieste sur la mer Adriatique

2> Les nombreuses plages de sable fin

Les Pouilles sont très réputées pour ses centaines de kilomètres de plages de sable fin et doré. Qui dit plages, dit farniente et séance bronzage, mais aussi, pour les plus sportifs d’entre nous (c’est-à-dire par forcément moi ^^) endroit idéal pour s’adonner aux sports tels que windsurf ou kitesurf en toute saison.
A souligner, les eaux cristallines des îles Tremiti qui offrent un paysage magnifique, animé de criques, de grottes et de fonds marins, idéal pour pratiquer la plongée et visualiser les nombreuses espèces de poissons qui s’agitent. Pour décourvrir toutes les plages ? Longer la côte en voiture et s’arrêter au gré des envies de baignade.

Plage de sable fin à Gargano

Coucher du soleil à Rodi Garganico

3> Partez pour un Tasting Trail

La région Gargano est préservée du tourisme de masse, et c’est ce que j’ai apprécié lors de mon séjour. Ok, j’admet, j’y étais hors-saison, ce qui fait que de base, c’était plus calme. Mais la région est tout de même encore préservée et je préfère largement voyager hors-saison. Pour dynamiser la région en dehors de la saison estivale, la région de Gargano se plie en 4 pour inventer et mettre en place des évènements afin de faire découvrir la région autrement – en faisant parler l’authencité avant les plages. C’est ainsi que le Tour Operateur Zangardi Tours, installé dans la petite ville de Rodi Garganico, a décidé d’organiser un évènement annuel mettant en avant le terroir par la découverte des produits locaux, mais aussi en faisant parcourir lé région à travers des itinéraires et un programme quotidien riche.
C’est en cela que mon rôle et celui des 11 autres blogeurs européens est important, pour communiquer sur cet évènement, dont l’ambition est d’en faire un vrai Festival !
Je suis heureuse de prendre part à la communication de cet évènement tellement j’ai adoré la région, la passion et l’énergie de ses habitants, et l’incroyable accueil que l’équipe de Zangardi Tours nous a réservé !

Prenez des notes : cet évènement ‘Tasting Trail‘ aura lieu du 31 mai au 7 juin 2014 (première semaine de juin) pour mêler et faire découvrir aux visiteurs la région sous toutes ses formes : terre & mer, nature, gastronomie, oenologie, artisanat et traditions populaires des Pouilles et de Gargano. Un régal pour tous les sens.

Danse traditionnelle de Gargano

La formule hébergement est prévue dans le Resort Arianna Club, situé idéalement à Rodi di Garganico pour parcourir la région sans jamais faire trop de kilomètres par jour.

Arianna Club
Via delle Meduse
34, 71012 Rodi Garganico
Foggia, Italie
Téléphone : +39 0884 917155

Club Arianna Rodi Garganico

4> Se promener dans les rues de Vico del Gargano

Il s’agit d’une petite ville tout à fait charmante à visiter le jour, et animée la nuit. Elle s’élève à 800 mètre d’altitude et fait partie du Parc National du Gargano. Aux alentours, on trouve de nombreuses oliveraies centenaires et des plantations d’agrumes (oranges et citrons).

Produits locaux de Gargano

Très connue pour sa longue plage de sable très fin et la pinède Marzini, l’une des forêts de pins d’Alep les plus anciennes et grandes d’Italie.

J’ai profité d’un bel après-midi pour me balader dans les ruelles, où les petits camions à 3 roues défilent :

Vico del Gargano

A Vico del Gargano, j’en ai aussi profité pour déguster le vin de la région (je me suis bien faite attaquée en tant que française, mais j’avoue que le vin rouge que j’ai goûté m’a plu ^^) à La Cantina del Macchiatello – un verre de vin ne va pas sans saucisson et fromage à l’heure de l’apéro :

La Cantina del Macchiatello

J’ai aimé me balader dans ses ruelles la journée et découvert la vie nocturne en allant boire un verre chez Beer & Burger et chez Il Trapetto où les caves sont magiques pour passer un bon moment entre amis.

Il Trapetto à Vico del Gargano

 5> Le vert avec le Parc National du Gargano et la Foresta Umbra

La Foresta Umbra c’est une réserve naturelle de 11km2 de vert caractérisée pour sa flore méditerranéenne comprenant l’hêtre européen, les peupliers blanc, les chènes verts et les érables, et des espèces endémiques. Côté faune, la forêt est peuplée d’animaux, des chèvres aux biches, en passant par les sangliers.

Gargano - Foresta Umbra

Ce qui est très agréable une fois à l’abri de ces grands arbres, c’est outre le calme, la douce musique des oiseaux, c’est de pouvoir parcourrir des kilomètres en randonnée – en pleine nature, afin de découvrir la vraie richesse du Gargano… Marcher jusqu’à épuisement ! Mais tout est pensé pour faire plaisir à ses visiteurs, la forpet autorise les pique-nique barbecue pour ajouter la touche d’authentique. Renseignez-vous pour organiser cette étape indispensable à tout bon marcheur (qui a besoin de reprendre des forces).

Gargano - pique-nique dans la Foresta Umbra

La flore est très variée et compte notamment 2 200 espèces botaniques (sur 35% de la flore nationale). En raison des conditions climatiques particulières et des vents du nord sont accusés d’humidité, permettre le développement d’un microclimat particulier dans lequel certaines espèces végétales sont capables de vivre dans des conditions qui n’existent pas dans d’autres parties de l’Italie et dans le monde: forêts de hêtres au sein et au nord, pinèdes de pin d’Alep le long des côtes, de vastes zones de la Méditerranée, de nombreux chênes et les forêts de chênes verts abondent, Les forêts mixtes riches en Ornelli, cendres, ormes, Hollies, châtaigne, érables, chênes, hêtres, etc. La montagne du soleil, représente le véritable paradis des orchidées: sur 70% des espèces présentes en Europe, qui ont été enregistrées au cours 80 différentes espèces appartenant à 17 genres, dont certaines sont endémiques ou subendemiche Gargano.

Flore du Gargano

6> Le Lago di Varano : sa balade en bateau et ses culture de moules d’eau douce

Avec sa surface de +60km2 et une étendue de +10kms,  il est le lac le plus grand d’Italie méridionale. On dit « lac » mais en réalité c’est plutôt une lagune. Au Nord il est séparé par la mer d’une ligne étroite de terre, comme une sorte d’île longue de 10kms et large d’un kilomètre où se trouve la route bordées de pins et d’eucalyptus majoritairement, où des campings ont pris place. .Le lac est caractérisé par la culture des anguilles, et des moules. De nombreux champs d’oliviers le borde. Le paysage est à couper le souffle – depuis la balade en barque typique. De là, j’ai pêché des moules que j’ai savouré gratinée le soir même – un luxe sans prix et surtout, un délice !

Gargano - Lago di Varano

7> Se ressourcer à Monte Sant’Angelo

Petit village fort sympathique qui se trouve à 796 mètres d’altitude, d’où mes photos avec un peu de brume, d’autant que le temps était couvert… Mais j’aimais l’atmosphère.

Gargano - Monte San Angelo

Cette ville est surtout connue en Italie et dans le monde pour le célèbre Sanctuaire de San Michele Arcangelo, destination de beaucoup de pellerinage. L’économie du territoire doit beaucoup au culte de San Michele Arcangelo, mais l’élevage et l’agriculture sont aussi très important.
La particularité de ce santuaire tient dans le fait qu’à l’intérieur, se trouve la Grotte de San Michele Arcangelo, où selon la légende, apparu l’Arcangelo. Plutôt impressionannt à visiter et surtout inédit. Aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Monte Sant’Angelo c’est aussi le centre religieux le plus ancien et le plus important du Gargano, d’où partait La Via dei Longobardi (la Voie Sacrée des Lombards) qui allait d’Espagne jusqu’à Jérusalem et unifiait de nombreux sanctuaires comme le Mont Saint-Michel en France.

Sanctuaire San Michele

Non loin de là, San Giovanni Rotondo, la ville où est situé le sanctuaire de Padre Pio, se trouve San Marco in Lamis, point d’arrêt choisi par les pèlerins de Monte Sant’Angelo, dominée par le sanctuaire de Saint Matthieu.

Gargano - San Giovanni Rotondo et le sanctuaire de Padre Pio

8> La cuisine et les bons petits plats

La gastronomie du Gargano recèle de très nombreuses spécialités, des plats caractéristiques aux saveurs méditerranéennes. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que tout est fait à base de produits régionaux et frais !
Toutes les saveurs sont présentes dans l’assiette : de la terre, la mer et le ciel avec pour dénominateur commun l’authenticité.
La terre apporte champignons, asperges, truffes, origan, romarin, cardi, rucola, citron, caroube, figues de Barbarie, grenades. Sans oublier l’huile d’olives et les vins.
La mer Gargano est l’une des meilleures zones de pêche dans l’Adriatique: borer, dentici, bass, pieuvre, seiche, mulet, palourdes, fruits de mer sans oublier les anguilles qui sont cultivés dans les lacs de Lesina et Varano.
Le Gargano est aussi très bon producteur de viande issue de robustes bovins et surtout ovins et caprins autochtone. La production laitière en découle, d’une saveur exceptionnelle, j’ai pu goûter le caciocavalli, la ricotta, le canestrati, la mozzarella di bufala, la stracciatella…
Même les desserts savent conserver l’authenticité et la simplicité : L’Ostie ripiena (“Hôte chien”) que j’ai découvert à Monte Sant’Angelo mélange des ingrédients simples comme la farine, les amandes et le miel, un régal pour la gourmande que je suis !

Gastronomie de Gargano

9 > La pizza de la Stazione à Monte Puci

J’en ai parlé dans un article dédié pour dire que oui, même sans gluten, j’ai découvert le rituel de la pizza à l’italienne.
L’accueil, les saveurs, le service, le restaurant et sa terrasse en été où il fait bon déjeûner au soleil sous les paillotes, la proximité avec un site archéologique fantastique à visiter, la gare et ses trains, tout met dans l’ambiance – à déguster avec un bon vin blanc pétillant ! Bon appétit.

La Stazione
Calenella (Gare Ferrovière)
Monte Puci, Gargano
Italie du Sud
Lisez mon expérience ici !

Gargano - Pizza all'italianna La Stazione

10> Visites culturelles

Les Pouilles invitent à un voyage captivant au delà de sa nature à grande échelle, elle offre une histoire relativement méconnue. Les paysages de vignes et d’oliviers s’intercallent avec des bâtiments d’art roman de Bari à Otrante en passant par Brindisi. La région recèle aussi de trésors baroques comme à Lecce, ainsi qu’une pittoresque architecture locale comme les Trulli (toits coniques d’Alberobello). On peut  voir également de belles forteresses (Manfredonia, Lucera) et des cathédrales (Canosa, Troia) mais le plus impressionant des sites, reste sans doute à Monte Sant’Angelo dont je parle dans ma Raison n°7.

Gargano dispose aussi de sites archéologiques à l’histoire très intéressant, comme à Monte Pucci.

Gargano - Grottes archéologiques

Gargano – Grottes archéologiques

Gargano - Cryptes archéologiques

Gargano – Cryptes archéologiques

 

+++ Les mecs seront plutôt inréressés par :

– Le café italien : un caffe doppio per favore!
– Apprendre à parler l’italien avec les locaux, sur les places de village
– Supporter une équipe de football italienne
– Se balader en Piaggio (scooter, ou véhicule à 3 roues)
– Regarder comment se confectionne la mozzarella
– Ramasser et presser des olives pour en obtenir l’huile précieuse

 

Retrouvez toutes les découvertes faites à Gargano dans Les Pouilles en cliquant ici : Visiter Gargano