San Sebastian

10 bonnes raisons de s’envoler vers SAN SEBASTIAN !



1> Sa localisation

Voilà comment bien profiter de ses vacances dans le Pays Basque côté français en prolongeant vers le côté espagnol, à seulement une quarantaine de kilomètres de Biarritz.
Deux accès possibles : par la route nationale en traversant tous les villes basques de la côte (Saint-Jean de Luz, Hendaye…) ou par l’autoroute (prévoir d’être arrêté au péage au moins 5 fois pour 1.50€ à chaque fois…). En arrivant à San Sebastian, prendre la direction du centre ville et suivre donc « Amara ».
Pour une question très pratique, je vous conseille le premier parking souterrain, où la voiture sera au frais et en sécurité – pas de parcmètre à payer toutes les 2 heures aussi.
J’ai également entendu parler de la possibilité de prendre un train qui part d’Hendaye chaque jour à un prix très intéressant. Bref aucune excuse pour ne pas franchir la non-frontière France/Espagne.

2> La configuration de la ville

En sortant du parking donc (si vous m’avez écouté), prenez la route de la corniche qui longe l’Océan et faites le tour par le « vieux » San Sebastian.
En effet, la ville est partagée, par un imposant pont que vous ne pouvez pas manquer, en deux : d’un côté la « vieille ville » et d’un autre la « ville récente », avec deux esprits et deux ambiances à découvrir ! Sans aucun doute, je préfère le vieux San Sebastian!
Vous arriverez alors par le vieux port, où se déroule encore je pense des ventes de poissons à la criée le matin très tôt (trop tôt pour moi !). Tout le charme de la ville se présente sous vos yeux…

Arrivé au Port de san Sebastian en espagne et accès à la vieille ville

3> Assouvir ses envies shopping

Oui, toutes ces marques qu’on adore en France sont finalement d’origine espagnole : Zara, Berska, Oysho, Stradivarius, Bimba & Lola, … et vous les shopperez à un prix vraiment défiant toute concurrence. Pour un sac que j’avais remarqué chez Oysho à 19,90€, il était affiché à 12,90€ en Espagne et c’est juste un exemple. C’est parti pour un shopping no limit !
Également un bon moyen de visiter la partie récente de la ville – qui ne présente pas beaucoup d’autres intérêt (à mon avis…).
Vous pourrez également repartir avec quelques bonnes bouteilles de rhum, introuvables en France, où du moins moins chères !

4> Le « vieux » San Sebastian

Du côté du Port, vous entrerez directement dans le vieux San Sebastian, quartier authentique avec ses ruelles très étroites et ombragées, ses commerces et ses bars-restaurants.

Eglise dans la vieille ville de san sebastian Espagne

L’ambiance y est très vivante : ça parle fort, ça chante, ça danse – les espagnols vivent dans la rue (ne pas oublier). De jour comme du nuit, cette partie de la ville est incontestablement la plus géniale ! Jettez aussi un oeil à mon article sur ma balade dans la vieille ville ici.

Spectacle de rue à l'espagnole

5> Les bars à « pinchos »

Vous ne pouvez pas être en Espagne sans prendre votre pause déj’ dans l’un des nombreux bars à pinchos (aussi appelées « petites bouchées » ou « tapas ») où vous commanderez de la sangria (blanche ou rouge), ou du vin blanc et où vous choisirez vous-même votre assortiment de tapas, chaudes ou froides, épicées, jambon ou poisson, légumes… il y en a pour tous les goûts. Demandez simplement une assiette et laissez-vous guider par le visuel et les bonnes odeurs !
Entrez dans le plus typique possible. Comment le reconnaître ? Celui avec un maximum de locaux au comptoir et beaucoup de déchets par terre sont les critères de sélection.
Je vous recommande le BAR SPORT (Pinchos y Bocadillos) – Calle Fermin Calbeton, 10 – Tél : 943 426 888. D’autres adresses de bar à tapas ici.

Entrée d'une boulangerie espagnole

Après cela, vous pourrez aller prendre votre café au bord de la plage… Au Café de la Concha.

café de la Concha au bord de l'océan atlantique à san sébastian

6> Les plages urbaines

La ville est composée de trois plages urbaines : Ondarreta, La Concha et Zurriola, les deux premières situées dans la Baie de la Concha et la troisième de l’autre côté de la rivière Urumea. La plage de la Concha s’étend sur une longueur de 1 350m et une largeur moyenne de 40m.
C’est tellement agréable d’avoir un plage dans la ville, de passer du shopping à la bronzette…

Plage de la Concha à san Sebastian

7> Attention à la Marée

Parce qu’il y fait très beau, que l’Océan arrive dans une baie, que la plage est énorme, c’est à croire que les gens en oublient qu’ils sont à l’Océan! Je m’explique, l’Océan a la particularité de fonctionner avec les marées – hautes et basses en alternance.
Il est alors très amusant de regarder les personnes s’installer en bordure de plage, tout proche de l’eau, et d’admirer le spectacle lorsqu’elles se font surprendre les unes après les autres, après une vague un peu plus haute que les autres, annonçant que l’Océan remonte… Bref, pour ne pas faire comme elles, prévoyez de vous installer dès le début, sur les parties sèches de la plage pour ne pas être pris au piège… ou alors prenez le temps de vérifier les heures des marées!

8>  Les festivals

Quelques exemples selon les périodes de visite :
Festival International du Film de Saint-Sébastien : chaque année à mi-septembre, San Sebastian accueille l’un des festivals de cinéma les plus importants au monde,
Festival de jazz de San Sebastian : appelé aussi Jazzaldia, ce festival créé en 1965 est aujourd’hui l’un des festival de jazz les plus important d’Europe. Cet événement a généralement lieu à la mi-juillet.
Donostikluba : Festival de Musique Électronique

9> Une belle journée de dépaysement

San Sebastian a beau être très proche de Biarritz, le paysage n’en a rien de commun et encore moins l’ambiance qui y règne. On est bien en Espagne ! Ca dépayse, ça repose, on se sent bien. C’est également un bon moyen de re-pratiquer son espagnol des Collèges
Je vous recommande ici toutes mes bonnes adresses en matière de shopping, bar à tapas, quartiers où se balader, où dormir, …

PS : j’adoooore l’Espagne (ça se voit tant que cela ?)

10> Prolonger la découverte « del Pais Basco »

Tant que vous êtes à San Sebastian, profitez-en pour continuer vers Bilbao qui n’est qu’à une centaine de kilomètres et visitez l’un des plus célèbres musées
d’Art Moderne : le Guggenheim.
Il y a aussi beaucoup de charmants petits villages où s’arrêter sur la route – mon article ici

+++ Une petite pensée pour les mecs, qui eux préfèrent sans doute :

– Comparer la bière espagnol avec… la sangria en attendant que l’on finisse notre shopping
– Parfaire leur espagnol en commandant d’autres « tapas »
– Se jeter à l’eau et y passer l’après-midi, les vagues ils adorent

Pour plus d’informations sur la ville de San Sebastian : le site de l’Office du Tourisme.

Et pour compléter, découvrez mes « 10 bonnes raisons de s’envoler vers LE PAYS BASQUE » (côte basque Française)