Marseille

10 bonnes raisons de s’envoler vers MARSEILLE !



Aaah Marseille… à côté de tout ce qu’on connait déjà comme la Bonne Mère, l’accent chantant du Sud, le soleil, les cigales, La Gloire de mon Père,… il y a une ville fascinante que l’on délaisse trop souvent pour foncer sur la première plage en période estivale. Mais Marseille est une ville qui mérite d’être vécue.
Dur de résumer cette ville en seulement 10 bonnes raisons, car j’en ai tout un tas en tête pour y avoir été à différentes reprises, été comme hiver, avec ou sans mistral.

1> Les hébergements ‘comme à la maison’

Le must lorsqu’on visite une ville c’est d’être logée, soit chez l’habitant quand on a la chance d’avoir des amis sur place, soit dans un concept d’appart-hôtel qui mixe le service de l’hôtel avec l’ambiance d’un appartement et surtout le sentiment d’être chez soi (et donc de pouvoir se lever quand on veut, cuisiner le soir, prendre le temps du petit-déjeuner, en terrasse ou au lit sans avoir à le décider 24h à l’avance…)

Deux adresses que j’ai particulièrement aimé à Marseille :
L’appart-hôtel que j’ai testé Les Maisons de Marseille (mon article ici) / 37, rue Sénac de Meilhan – 13001 Marseille / www.maisonsdemarseille.com

Maisons de Marseille
Les chambres d’hôtes Au Vieux Panier / 13 rue du Panier – 13002 Marseille / www.auvieuxpanier.com

Au Vieux Panier Marseille

2> Gravir le sommet de Notre-Dame de la Garde

Le mieux est de s’y rendre en fin de journée pour admirer la vue de jour, et le coucher du soleil – 2 vues pour le prix d’une ! 3 itinéraires permettent de se rendre au pied de la Bonne Mère (dit avec l’accent du Sud) :
– A pieds, comptez 1h30 de marche en montée depuis la Cannebière (Vieux-Port) et notez que l’ascension par le Sud est certainement la plus belle, mais chut, ça doit rester entre nous…
– En bus – c’est d’ailleurs le chemin que j’ai emprunté pour aller plus vite – prenez que le bus n°60 (depuis le Vieux-Port) qui vous mènera au pied de Notre-Dame de la Garde en moins de 20 minutes
– En petit train : il vous conduira jusqu’en haut de la colline tout en traversant les quartiers typiques de Marseille – mais j’avoue que cet itinéraire est trop touristique pour moi ^^

MarseilleNov2014_320

MarseilleNov2014_321

MarseilleNov2014_322

MarseilleNov2014_344

Vue sur le Vieux-Port de Marseille

3> Le Vieux-Port pour le marché aux poissons

La Criée c’est définitivement une institution à Marseille ! Situé tout en haut du Vieux Port, face à la célèbre avenue de la Canebière, c’est le rendez-vous matinal des pêcheurs bien sûr mais aussi des locaux qui viennent acheter leur poisson fraichement pêché de la nuit.
Le Vieux-Port de Marseille, c’est comme le symbole de la ville, le point de repère de tous les touristes, le point de départ pour aller en mer – fascinant. Mais il faut ensuite s’en éloigner pour découvrir un
Marseille plus authentiques, avec ses quartiers typiques comme le Panier.

MarseilleNov2014_240

MarseilleNov2014_229

MarseilleNov2014_231

MarseilleNov2014_234

4> Flâner sur le Cours Julien

Ou Cours Ju pour les marseillais. En remontant la Canebière depuis le Vieux-Port, dirigez vous vers le marché de Noailles (Rue Villeneuve – 13001 Marseille / ouvert du lundi au samedi de 8h00 à 19h00) puis rejoignez le Cours Julien. Vous serez saisi par le contraste qui existe entre ces différents lieux. Le Cours Julien est plutôt arty et ‘bobo’ où le street art bat son plein !

La place centrale est agréable et entourée par les terrasses de cafés, les restaurants, les bouquinistes, et même un petit marché Bio. Vous remarquerez assez vite qu’unacune voiture ne circule dans ce quartier – ce qui est appréciable et rare à Marseille où normalement la ville grouille de tous les côtés.
Les soirs, les bars s’animent et laissent échapper de la musique entrainante… Avis aux amateurs !

5> Virée shopping et artistique dans Le Panier

Le panier est l’un des quartiers les plus anciens de la ville et ses étroites ruelles le rappellent très bien. Autrefois marqué par l’immigration, il tend à devenir un quartier plutôt tendance avec ses boutiques et ses petits bars locaux, notamment sous l’effet des réhabilitations entreprises ces dernières années. Le Panier devient touristique et j’ai d’ailleurs pu suivre le tracet rouge pour déambuler dans ses rues – tracet imaginé pour guider les touristes. Véritable coup de coeur pour cette vie de quartier, son animation, ses habitants, ses boutiques vintages, ses brocantes ou bric-à-brac très pointus, … Si je devais habiter Marseille, je pense que je choisirais ce coin de la ville.
Mon article ici

MarseilleNov2014_121

MarseilleNov2014_151

MarseilleNov2014_122

6> Apprendre à cuisiner la bouillabaisse

Bon(ne) vivant(e) ou tout simplement curieux(ses) d’en apprendre un peu plus sur ce plat typique marseillais, dirigez-vous vers l’apprentissage de la préparation de la bouillabaisse – plat typique de la ville ! On l’appelle aussi
« boui-abaisso » qui veut dire « ça bout et on abaisse le feu » qui caractérise bien la manière de la cuisiner.
Le poisson doit être frais du jour et varié – le choix ne manque pas à Marseille : rouget grondin, congre, lotte, St Pierre, vive, … Réservation du cours de cuisine via l’Office de Tourisme : Marseille-tourisme.com/cours-de-bouillabaisse

7> Visiter le MuCEM

Le MuCEM c’est le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y faire un saut – honte à moi – mais c’est pour avoir une autre bonne raison de revenir à Marseille.
Le MuCEM est le 1er musée national consacré aux civilisations de Méditerranée pour le XXIème siècle et est rapidement devenu la visite incontournable du dimanche ! L’entrée est gratuite mis à part pour les expositions. Construit sur le site du fort St Jean et ouvert en 2013 (Marseille, Capitale Européenne de la Culture) on découvre également un beau site, avec une vue imprenable sur le large des côtes de la Méditerranée, et la Cathédrale La Major.
MuCEM / 7 Promenade Robert Laffont- 13002 Marseille / www.mucem.org

Musée MuCEM Marseille

8> Balade en mer vers les calanques

Les Calanques de Marseille se sont formées il y a 12 000 ans lorsque le niveau de la mer remonta pour envahir les vallées. Il faisait tellement beau ce week-end de fin novembre, que j’ai rapidement pris la décision d’embarquer à bord d’un bateau pour aller explorer les îles Frioul.

Différentes destinations depuis le Vieux-Port :
– Traversée vers le Château d’If
– Traversée vers les îles Frioul : Quai des Belges – 13001 Marseille / www.frioul-if-express.com
Embarquement : Angle du Port – Quai de Rive Neuve (A côté de l’ombrière)
– Visite des calanques de Marseille : www.croisieres-marseille-calanques.com
Embarquement : Angle Quai des Belges et Quai d’honneur, face à la Brasserie la Samaritaine

Pour une dizaine d’euros, j’ai choisi l’option de la traversée vers les îles Frioul en aller-retour direct depuis Marseille. Arrivée sur place, le bateau débarque les passagers et chacun prend sa route. Munie d’un plan de l’île, je décide de l’attaquer par l’Est et emprunte alors les chemins caillouteux qui menènt de point de vue en point de vue… Magnifique, calme, la nature, la vraie ! Je m’installe un instant sur un rocher, le temps de me ressourcer face à cette mer méditarranée d’un calme olympien – le paysage parle de lui-même. La belle vie !
Frioul est peuplé d’une centaine d’habitants et mérite que l’on y passe une journée pour profiter de cet espace naturel protégé. Mon article ici

MarseilleNov2014_281

MarseilleNov2014_309

Vue sur l'archipel des îles Frioul depuis Bonne Mère

Vue sur l’archipel des îles Frioul depuis Bonne Mère

9> Faire son shopping mode made in Marseille

American Vintage, Sessùn, Le temps des Cerises, Kaporal, Kulte, la Compagnie des Petits, Gas bijoux, Pain de sucre, Reiko… sont autant de marques connues à l’international et pourtant nées à Marseille – la cité de la mode façon Méditerranée ! Il ne faut pas oublier l’origine de toutes ces marques – on pense souvent à Paris comme la capitale de la mode, mais des marques venues d’ailleurs viennent souvent animer cette effervescence.
Alors quand vous allez à Marseille, pensez à shopper local !

10> Les nombreux parcs et jardins

Marseille est idéalement située entre mer, collines et garrigues, dans un environnement naturel exceptionnel. La ville compte quelques chose comme 400 hectares de parcs et jardins publics – le vert ne manque pas !
Toutes les parcs et jardins de Marseille sont répetoriés ici : http://www.marseille-tourisme.com/parcs-et-jardins
Mon parc préféré est le Parc Borély (Avenue du Prado – 13008 Marseille) car il abrite une bastide du 18ème siècle mise en valeur par un jardin à la française et un parc paysager du 19ème siècle. Une superbe balade à faire, à n’importe quel moment de l’année.
Et puis ce lieu m’évoque Marcel Pagnol et ses souvenirs d’enfance qu’il raconte dans ses romans…

Les mecs préfèreront certainement :

– Chiner au marché du Soleil, véritable Souk de Marseille (situé au milieu de l’avenue Camille Pelletan)
– Assister à un match de foot au Stade Vélodrome et encourager l’OM (stade souvent considéré comme le plus passionné de France)
– Pour les amateurs d’architecture et d’insolite, partir admirer La Cité Radieuse (métro ligne 2 : Rond-point du Prado) – réalisation d’après 2nde Guerre Mondiale de l’architecte un brin farfelu Le Corbusier
– Se rendre au village de pêcheurs Les Goudes – et se sentir comme ‘au bout du monde
– Pour les fans de cinéma, RDV au Château de la Buzine où se trouve la Maison Cinématographique est aussi ouvert le dimanche (56 Traverse de la Buzine – 13011 Marseille)
– Se baigner sur l’une des plages urbaines : la Pointe Rouge, les Pierres Plates ou la Vieille Chapelle, …
– S’entrainer à la voile ou à la plongée

Retrouvez toutes les visites que j’ai faite à Marseille ici : Visiter Marseille !