Espagne — 13 février 2017

Tant que nous étions dans le Pays-Basque, nous avons poussé la route jusqu’à San Sebastian, histoire de comparer le côté basque français et espagnol.

Je connais très bien cette ville pour y avoir été plusieurs fois et j’apprécie toujours la faire découvrir !

 

 

Vous pouvez d’ailleurs retrouver mes « 10 bonnes raisons de s’envoler vers San Sebastian » publié sur mon blog il y a quelque temps. Pour l’heure, je vais vous faire un petit résumé de ma dernière visite – pour les fêtes de fin d’année – et notamment sur mon ascension de la citadelle située sur le Mont Urgull de Saint-Sébastien.

En arrivant à San Sebastian, j’aime me garer au niveau du quartier de Gros – le moins touristique de tous, et donc là où les locaux sortent et se retrouvent – traverser le Pont de Kursaal pour emprunter la promenade du Paseo Nuevo qui contourne le Mont Urgull et enfin arriver au vieux port de San Sebastian, en passant par l’aquarium de la ville, qui au passage date de près de 100 ans et est l’un des musées océanographiques les plus modernes d’Europe, notamment après sa rénovation en 2008.

Gravir le Mont Urgull c’est aussi :
– s’échapper de l’effervescence de la vieille-ville
– apprécier le superbe panorama sur la ville et la baie en forme de « croissant » de la Concha
– découvrir les vestiges des fortifications et canons, témoins du passé militaire de la ville datant du 12ème siècle

En effet, le Mont Urgull a été le témoin en 1794 de la première capitulation de la ville devant les troupes françaises et a assité, impuissant, à l’incendie provoqué par les combats entre les troupes françaises et l’armée anglo-portugaise qui a détruit la quasi-totalité de la ville en 1813. Au sommet du Mont Urgull se trouvent : le Château de la Motte construit pour être une pièce défensive majeure de la ville. On observe encore aujourd’hui les canons et les meurtrières tout autour du bâtiment et également la sculpture du Sacré Coeur (Christ de la Motte) – oeuvre réalisée par l’artiste Federico Coullaut en 1950 mesurant plus de 12 mètres de haut et pouvant être vue à plus de 4 milles depuis la mer.

Voici quelques photos de la montée du Mont Urgull et surtout le plus beau : la vue panoramique sur San Sebastian. Vraiment magnifique. J’ai beaucoup aimé le petit bar installé à mi-parcours qui est comme suspendu à la roche et reste un endroit très agréable pour boire un verre.

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Vue panoramique dpeuis Mont Urgull San Sebastian

Mont Urgull
San Sebastian
Balade à pieds de 1h
Gratuit

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(4) Commentaires des lecteurs

  1. les photos sont magnifiques, ça donne envie d’y aller

    • Cool, tant mieux si je t’ai donné envie :)

  2. Une agréable escapade en ta compagnie…

    • Merci Lady :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>