Après avoir buller au Valtin, il était temps de rejoindre l’hébergement où nous allions passer la nuit et j’en étais d’autant plus impatiente que ça allait être ma première nuit dans une cabanne perchée dans les arbres.

Le car se gare, on débarque nos valises, direction l’accueil et cap sur la visite des cabannes – avec chacune leurs personnalités.

 

Les cabannes répondent aux 3 mots d’ordre : insolite – confort et respect de l’environnement. C’est très important pour les fondateurs du concept. Situé dans les Hautes-Vosges, ce projet de cabanes de luxe dans les arbres à pris forme il y a 3 ans avec 6 cabanes construites pour le lancement en Juillet 2011 et 2 de plus
depuis Juillet 2014.

On retrouve 2 types de cabanes :
– Familiales : avec cuisine, chauffage, électricité, terrasse, …
– Petites cabanes plus ‘nature’ : sans eau courante et équipées de toilettes sèches.
Parmi les cabanes familiales, il y en a un dite ‘luxe’ car elle dispose d’une très belle superficie pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes dont 6 adultes et dispose notamment d’un bain finlandais installé en terrasse face aux pins vosgiens (le bain est fabriqué en cèdre rouge, fabrication française venant des Alpes).
Les cabannes ne désemplissent pas depuis le lancement en juillet 2014 et j’avoue que c’est mon coup de cœur depuis le début de ce week-end. D’autant que j’ai eu la chance de pouvoir jouer à la princesse dans la cabane qui dispose du bain, et j’ai même pu le tester !
Cette cabanne luxe est cosy, paisible, offre un superbe point de vue sur la nature où les fenêtres de la cabane deviennent d’énormes écrans plasma écologiques ^^

De manière générale, 25% de la clientèle est fidèle et revient volontiers tester une nouvelle cabane à chaque visite. Ce qui attire c’est évidemment l’expérience de dormir dans les arbres tout en ayant un certain confort une fois là-haut. Car bien souvent, les 2 principaux freins sont :
– la peur d’avoir froid : j’ai eu bien chaud sans chauffage (début octobre – 17° dehors) et il faut savoir que les cabanes sont isolées par de la laine de bois (isolant naturel et écologique).
– la peur de tomber ou le vertige : les cabanes sont toutes différentes et dispose d’un accès sécurisé. Le confort fait oublier la hauteur, une fois installée dans sa cabane – on ne pense qu’à la nature et au moment zen que l’on s’apprête à passer.

Au total, ce sont 8 cabannes cosy toutes différentes, mais toutes écologiques (bois non traités, isolation naturelle, déco à base de bois, filtration des eaux usées, …) dont les noms sont les suivants : Le Repère, L’Observatoire, L’avancée, Nature, La Tour, La Double, La Fun, Vision Forêt.
Ces cabanes sont l’endroit idéal pour permettre de prendre de la hauteur sans risque afin d’oublier le quotidien.
Unique : une cabane possède les normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

C’est parti pour la visite de ce 3ème hébergement insolite dans les Vosges :

DSC_8194

DSC_8193

DSC_8192

DSC_8147

DSC_8151

DSC_8150

DSC_8161

DSC_8153

DSC_8168

DSC_8159

DSC_8157

DSC_8160

DSC_8152

DSC_8184

DSC_8187

DSC_8169

DSC_8173

DSC_8176

DSC_8182

Nids des Vosges
46, route de Laveline du Houx
88640 CHAMPDRAY
Téléphone : +33 6 32 93 65 74
www.nidsdesvosges.fr

(+++) Ce que j’ai adoré :
– Le luxe de la cabanne
– Le calme
– Le fait qu’il n’y ait pas de rideau ni de volets et que l’on est une vue 24/24 sur la nature !
– Le calme
– Le brame du cerf
– Le service du petit-déjeuner dans le panier à hisser jusqu’à la cabanne
– Le parc vert et boisé
– La décoration boisée
– L’odeur de bois
– Le concept écologique qui va dans le détail et les finitions

(—) Ce que je suggère :
– Que le panier du petit-déjeuner soit en bois
– Un peu plus de choix pour le petit-déjeuner : fruits frais, yaourt, muesli, toasts, confiture artisanale, oranges à jus de fruits, …

Après m’être bien reposée et pris un bon bain chaud – ah le bain finlandais, je le regrette déjà – départ pour Le Beillard et la visite de la Ferme du Bien Etre avec la présentation de FORê, l’effet Vosges ® !