Pays Basque — 30 janvier 2017

Cette expérience date de septembre quand j’ai passé mon été indien dans le pays basque à randonner en famille. C’était vraiment super de pouvoir passer du temps avec les miens, tout en découvrant de très beaux paysages. Au départ, je ne savais pas si j’avais la condition physique pour suivre le rythme car j’avais simplement fait de la rando de « tourisme » avec mon homme.

 

Mais là, l’idée c’était pas d’être un #bouleto pour eux, au contraire, c’était d’en profiter à la même cadence. Et ouf, je ne me suis pas (trop) ridiculisée. Et puis j’avoue que j’étais très motivée par les beaux paysages que j’allais voir…

Nous avons fait des randonnées de différents niveaux sur différents circuits du Pays-Basque et un premier constat : malheureusement les sentiers ne sont pas souvent (pour ne pas dire TOUS) mal balisés. Ou alors nous ne sommes pas doués et il faut qu’on file chez Afflelou pour faire changer nos verres !
Blague à part – on a du à plusieurs reprises se fier à notre instinct et notre sens de l’orientation pour faire des choix droite/gauche ou tout droit ? Ok let’s go – on arrivera bien quelque part se disait-on !

Cela ajoute un brin de piment à la marche vous me direz. Pour vous donner un exemple de chemin et de paysages croisés en route, j’ai choisi de vous présenter la randonnée que nous avons faite du côté de Urrugne qui s’appelle « VENTA YASOLA« . Elle s’étend sur 6kms et est prévue en 2h30 avec un niveau intermédiaire. Oui là aussi, sur l’estimation des niveaux – il y a pas mal de sentiers à revoir. Car des circuits indiqués comme « facile » sont plutôt « très durs » et celui-ci indiqué comme « intermédiaire » était plus proche du facile que du difficile. Bref, je sais que l’appréciation diffère d’une personne à l’autre mais pas évident d’estimer ce qui nous attend sur la route. Là encore, on y est allé à l’instinct.

Le départ se fait non loin d’un parking, ce qui est pratique pour se garer et amorcer sa marche. Nous avons aussi toujours opter pour les circuits qui font une boucle – pour simplifier la logistique.

On passe ensuite un gîte Manttu Baïta pour longer la rivière et gravir un pan de champs à 45° sur la droite, le long d’une clôture qui peut aider à l’ascension. Le ton était donné.

Randonnée dans le Pays-Basque

Puis on a continué à longer la clôture jusqu’à atteindre une borde (ancienne ferme en pierre).

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Le chemin continue ensuite par de longs zig-zag pendant bien 45 minutes en montée. On se trouve alors au cœur de la flore basque. On inspiiire…

Randonnée dans le Pays-Basque

Puis on est arrivé à une petite chapelle de la Montagne de Ciboure qui selon une légende fut érigée durant une nuit par de mystérieux personnages. Cet endroit mystique offre une vue panoramique sur la côte basque. C’était magique. Surtout d’avoir cet angle aussi large, après avoir passé 45 minutes dans les fourrés.

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Ensuite, il faut continuer le chemin qui continue devant la chapelle pour arriver au sommet de la dite Montagne de Ciboure (411 mètres d’altitude) où trône une stèle dédiée à la vierge Marie. La tradition veut d’ailleurs que chaque randonneur dépose une pierre à la Vierge lors de son passage.

Randonnée dans le Pays-Basque

De là, il fallait continuer pour descendre de l’autre côté de la montagne jusqu’à arriver sur un plateau. Nous étions alors face à la Rhune – montagne bien connue du Pays-Basque. Le paysage devenait complètement différent, en terme de végétation mais aussi de couleur. On est passé du vert à l’orange jusqu’à atteindre la croisée des chemins.
De là, il est possible de monter jusqu’à la « Venta Yasola » où il est possible de se restaurer – mais on avait appris par d’autres marcheurs que c’était fermé à la période où on y était (fin septembre).

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque

Ci-dessous, ce que nous laissions dans notre dos :

Randonnée dans le Pays-Basque

Randonnée dans le Pays-Basque
Pour la petite histoire, la « Venta Yasola » était autrefois un lieu de contrebande où les basques du côté français allaient se ravitailler en alcool et cigarettes. Pour cela, ils devaient tromper l’attention des douaniers qui surveillaient la montagne.

Nous avons alors continué notre route jusqu’à rejoindre notre point de départ, en longeant une rivière, très agréable.

Voilà, j’espère que cette balade vous aura plu, elle change des plages de la côte que tout le monde connaît et donne une autre perspective de cette belle région, que j’apprécie particulièrement. D’autres articles sur le Pays-Basque sont disponibles ICI.

(+++) Ce que j’ai aimé en randonnant :
– La belle nature du Pays-Basque
– Les points de vue remarquables sur la région
– Les potioks !
– Découvrir davantage d’histoire sur la région
– La rencontre avec d’autres marcheurs

(—) Ce qu’il faut vite revoir :
– Le balisage des sentiers
– L’indication des points de départ
– Les fiches de randonnée délivrées par les Offices de Tourisme (pourtant)
– L’estimation des niveaux de difficulté

Bref pas mal de chose. Même si ça n’enlève en rien le plaisir que j’ai eu à marcher dans la région. Par contre, je me propose pour venir tester différents sentiers et revoir les points que j’ai cité pour aider localement à promouvoir les sentiers de randonnées au plus grand nombre !

Save

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(7) Commentaires des lecteurs

  1. La rando c’est tellement gratifiant. Pour l’instant je ne fais pas de rando de plus d’une journée mais je partirais bien quelques jours pour découvrir des endroits autrement !

    • Merci Aurore pour ta visite ! Je t’avoue que partir en itinérant me tente bien, mais dormir dans une tente beaucoup moins… La déconnexion doit être cela dit tellement agréable :) Tu me diras si tu tentes l’expérience, où tu vas ?

  2. On y sera sans doute fin août car de mariage à Saint-Jean-de-Luz donc une petite virée dans l’arrière-pays serait sympathique…

    • Ah cool – une bonne période pour y aller en plus :) Pas mal d’adresses sur le Pays-Basque, dont San Sebastian que j’adore ! Hésite pas si tu as besoin d’infos :)

  3. J’adore aller faire des randos dans les Pyrénées, c’est vrai que le pays basque est un bel endroit!

  4. Ah j’ai le même souci, quand je pars en rando j’ai toujours peur d’être le boulet qu’on attend tous les 300 mètres … aucune condition physique ! Mais c’est vrai que les paysages sont motivants :)

    • Oh que oui les paysages sont motivants… et la digital detox est appréciable aussi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>