Cela fait quelques semaines que ça dure, je suis assez discrète sur les réseaux sociaux… je profite vraiment de l’été pour faire une detox complète… afin de mieux revenir ! Mais pas de detox de voyages… Non, non.

Justement je reviens d’une escapade en Dordogne où j’ai embarqué ma maman dans l’aventure car je crois qu’elle prend de plus en plus goût au principe de road-trip. Celui-ci était court et pas organisé du tout mais tellement sympa ! Surtout que le soleil était de la partie et que je manquais cruellement de vitamine D !
Je suis originaire du Sud du Limousin, dans le parc naturel régional (PNR) Périgord-Limousin et les beaux villages sont donc à moins d’une heure de route de chez moi. En moins de temps nous étions prêtes à embarquer à bord de notre bolide qui nous a accompagné à merveille le long des routes du Périgord.

Pour suivre nos aventures, et notre première journée, voici un récap quasi heure par heure 😉

10h

Nous habitons juste à côté comme je le disais, donc pas besoin d’hébergement mais si nous avions organisé un minimum notre escapade nous aurions eu envie de séjourner dans ce beau château qui nous fait envie depuis longtemps et dîné sur place puisque les hôtes (anglophones) proposent une cuisine sans gluten !

Où ? Château de Villars – www.chateaudevillars.com (ouvert entre Mai et mi-Septembre)

12h

Notre première étape était donc un des plus beaux villages de France : Saint-Jean de Cole.
Magnifique village typique de la région avec ses petites rues pavées et son architecture du passé. En effet, ce village médiéval possède un château du 12ème siècle, une église romano-byzantine mais aussi prieuré, ponts et moulins.

Saint-Jean de Cole, Dordogne

Saint-Jean de Cole, Dordogne

A l’heure du déjeuner nous avons opté pour une table en terrasse à l’un des 3-4 restaurants de la ville et avons choisi le menu de La Perla café idéalement situé dans le centre face à l’église. La cuisine était bonne et la terrasse très sympa, dommage que le service ne soit pas à la hauteur du reste.

Eglise de Saint-Jean de Cole, Dordogne

La Perla Café à Saint-Jean de Cole, Dordogne

En partant se promener du côté du pont, on a noté le restaurant qui nous paraissait très agréable aussi : Le Temps des Mets pour une prochaine fois.

Le Temps des Mets à Eglise de Saint-Jean de Cole, Dordogne

Le pont à Saint-Jean de Cole, Dordogne

14h

Quelques photos plus tard, nous voici à nouveau en voiture pour poursuivre notre chemin… jusqu’au dessert ! Surprenant ? En réalité, nous avons noté que les glaces du restaurant provenaient d’un petit producteur local qui tenait également un salon de thé, alors autant en profiter pour se rendre directement sur place. Il s’agit des Glaces de Vaunac où nous avons goûté à la glace-stronomie ! Ariane et son mari, tous les deux anglais, nous ont accueilli tout sourire pour que l’on puisse savourer leurs glaces : j’ai choisi miel-noix pour rester dans le parfum local. Ce couple débarqué d’Angleterre a décidé de s’installer en tant qu’artisan glacier pour fabriquer de la crème glacée artisanale et des sorbets en utilisant des méthodes traditionnelles. La vente se fait à bord de leur cyclo-frigo lors de marchés, évènements, mariages, … ou directement dans leur village, à Vaunac.

Où ? Glaces de Vaunac – www.glacesdevaunac.fr – Place de l’église (2,50€ le pot)

Les Glaces de Vaunac

Les Glaces de Vaunac

16h

Au regard de ce que l’on avait noté sur notre plan – oui l’improviste se travaille au fur et à mesure du parcours – nous avions décidé de rejoindre le sud-est du Périgord pour visiter plus de beaux villages et châteaux.
Si toutefois vous ne connaissez pas la ville de Brantôme au même niveau, je vous invite à la visiter – tout comme Bourdeilles pour son château et son espace de baignade au pied de la Dronne.

Direction cette fois la petite ville de Cadouin organisée autour de son cloître. Une fois garées sur le parking à l’entrée de la ville, nous avons rejoint le centre à 500m à pieds. Il ne m’a pas fallu longtemps pour tomber sous le charme de cette ville. L’ambiance était juste parfaite. Nous avons visité le monastère et pris le pouls du centre en savourant une glace artisanale juste en face. Parfum violette cette fois.

Cadouin en Dordogne

Cloitre de Cadouin en Dordogne

J’ai finalement très envie de passer la soirée ici, nous avons alors cherché et trouvé très rapidement une chambre d’hôtes avec de la disponibilité.

Cadouin en Dordogne

18h

Nous posons nos valises à la Villa Marguerite, charmante chambre d’hôtes dont je reparlerais plus tard.

Villa Marguerite à Cadouin

Villa Marguerite à Cadouin

Sans trop tarder, nous avons pris la direction du panorama sur la ville pour l’observer de plus haut…

Panorama sur Cadouin en Dordogne

 

Panorama sur Cadouin en Dordogne

20h30

Puis avons dîné au restaurant qui propose une cuisine familiale à base de produits frais et de saison – Un Air de Campagne (gentiment conseillé et réservé par nos hôtes du soir).

Un Air de Campagne à Cadouin

Un Air de Campagne à Cadouin

La journée s’achève sur un beau coucher de soleil dont on observe seulement le jeu de lumières dans le ciel…

Cadouin en Dordogne

La suite de notre week-end road-trip très vite… avec de beaux Châteaux et des spots pour se baigner !


La liste des « plus beaux villages de France » à visiter en Dordogne est ci-dessous :

  • Saint-Jean de Cole
  • Brantôme
  • Saint-Amand de Coly
  • Beynac et Cazenac
  • Domme
  • Belvès
  • Monpazier
  • La Roque-Gageac
  • Saint-Léon sur Vézère

Plus d’infos ici : www.dordogne-perigord-tourisme.fr/plus-beaux-villages-de-france