Grèce Thessalonique — 23 juin 2015

Thessalonique est une ville de plus d’un millions d’habitants dont 150 000 étudiants répartis dans 5 Universités, dont la moyenne d’âge avoisinne les 36 ans. Tous contribuent à cette ambiance culturelle jeune et vivante et à cet art de vivre à la méditerranéenne !

Pour visiter une ville, rien de mieux que de prendre un peu de hauteur…

 

Voici alors 3 points de vue qui offre une vue panoramique sur la ville tout en offrant un brin de culture à la fois.

☆ La Tour Blanche ☆

La Tour Blanche- situé sur le front de mer – est le symbole de la ville de Thessalonique par simple coïncidence. Elle a été (re)construite à la fin du 15ème siècle par les Ottomans pour fortifier le fort de la ville, à la place d’une ancienne fortification byzantine.
Elle mesure 33.9 mètres de haut et comprend 6 étages et un plateau d’observation sur le toit.
Cette Tour a eu différents noms comme : Tour du Lion au 16ème siècle, Forteresse de Kalamaria au 18ème, Tour Janissary et la Tour du Sang au 19ème en relation avec le fait qu’elle servait de prison et de lieu d’exécution à ce moment-là pour les prisonniers de longue date.
Son nom encore utilisé aujourd’hui – Tout Blanche – lui a été donné en 1890 lorsque la Tour a été entièrement nettoyée par un prisonnier en échange de sa libération.
Après la Libération de Thessalonique en 1912 et son unification avec l’Etat Grec, la Tour a notamment hébergée la Défense aérienne de la ville et un laboratoire météorologique. En 1983, la Tour a été cédée au Ministère de la Culture et a commencé une période de restauration – qui lui a valut un prix en 1988. Depuis 1985, il s’agit d’un lieu d’expositions qui retrace la vie de la Tour et de la ville de Thessalonique.

Tour Blanche de Thessalonique

IMG_8865

IMG_8866

IMG_8871

IMG_8869

Tour Blanche de Thessalonique

Tour Blanche de Thessalonique

Tour Blanche de Thessalonique

Tour Blanche de Thessalonique

Tour Blanche de Thessalonique
☆ Le Chateau Heptapyrgion ☆

L’Heptapyrgion – littéralement en grec ‘le fort à sept tours’ alors qu’il en possède bien 10 au total – est une forteresse byzantine et ottomane située à l’extrémité nord-est de Thessalonique.
On note que les remparts de la ville, pour l’essentiel encore visibles aujourd’hui, datent de la fin du 4ème siècle.
Le chateau est le lieu de rencontre des jeunes de la ville, notamment pour leur premier RDV amoureux… et je comprends parfaitement puisque c’est plutôt calme et la vue est splendide !

Chateau Heptapyrgion Thessalonique

Chateau Heptapyrgion Thessalonique

Chateau Heptapyrgion Thessalonique

☆ Le Concert hall ☆

Le Concert Hall de Thessalonique, inauguré le 2 janvier 2000, a été créé pour satisfaire une demande pressante du besoin de la ville d’avoir un lieu pour acueillir différentes festivités, pas seulement artistiques.
La construction de ce lieu a été entièrement financé par le Ministère de la Culture et des Sciences, avec un soutien de fonds Européens (41 millions d’euros au total). Et le résultat est fabuleux, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur !
Le batiment a été dirigé par l’architecte renomé Arata Isozaki. L’aphitéâtre peut accueillir jusqu’à 500 personnes assises, il y a également un hall pouvant accueillir 300 personnes et différentes autres salles, plus petites, pouvant accueillir 100 et 200 personnes.
Le plus agréable est bien sûr le toit rooftop au 6ème étage qui offre une vue imprenable sur la baie, en 360° que j’ai pu admirer de nuit.

Concert Hall de Thessalonique

Concert Hall de Thessalonique

Concert Hall de Thessalonique

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(2) Commentaires des lecteurs

  1. Jolies photos :) Merci pour ce petit voyage virtuel ;-)

  2. Belles images !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>