La Réunion est une petite île de contrastes de 2 512 km2 de superficie avec 72 km de long et 51 km de large, bordée par 210 km de côtes.

C’est un département français (numéro 974) depuis 1946, situé dans l’Océan Indien à 800 km de Madagascar et 9 200 km de la métropole.

 

L’île est composée de deux ensembles volcanique avec le Piton des Neiges au nord-ouest, point culminant de l’île (3 069 mètres) qui domine les trois Cirques de Cilaos, Mafate et Salazie et le Piton de la Fournaise ( 2 631 mètres).
L’histoire de l’île de la Réunion se caractérise par sa géographie très spéciale : présence d’un volcan en activité dont la dernière éruption date de janvier puis novembre 2010 et qui modifie donc régulièrement le paysage – rendez-vous au grand-brûlé où vous roulerez sur la route qui coûte le plus cher à la France.
Pourquoi ? Tout simplement car le volcan déverse sa lave directement dans la mer lors d’une éruption, coupant ainsi la route qui va de Saint Philippe à Sainte Rose.

Plus généralement, l’île se divise en deux : à l’Est, la côte au vent, ventilée par les alizés et caractérisée par de fortes pluies et à l’Ouest la côte davantage balnéaire, caractérisée par ses plages sauvages et son climat plus chaud et humide. Cependant, la Réunion est une île montagneuse avec près de la moitié de sa surface à plus de 1 000 mètres d’altitude.

> Le Cirque de SALAZIE

Ce Cirque a la particularité d’être le plus humide des trois, d’où sa forte activité agricole. Cascades et végétation exubérante offrant des panoramas inoubliables.
En vous dirigeant vers le Cirque, vous y accéderez en passant par le Voile la Mariée, magnifique mur de végétation et cascades rendant la route tellement plus sympa… puis vous atteindrez le petit village de Hell-Bourg classé « plus beau village de France » qui possède un charme particulier.
Vous serez alors saisi par ce vert absolu, le calme, la fraicheur…

Ici, je conseille le gîte de la Mandoze où Patrick vous accueille avec sa très bonne humeur et tous ses conseils de randonnées (étant lui-même guide)
Gîte La Mandoze – Patrick Manoro
14, rue des écoles
97433 HELL BOURG

Vous pouvez tout aussi bien y manger, mais nous avions préféré essayer un autre gîte, tant qu’à faire, et avions opté pour le restaurant du gîte « Chez Alice » – La Christophine (mais sur les conseils de Patrick toujours…). vous pourrez y déguster largement tous les plats créoles, du rougail saucisses au cabri massalé en passant par les bananes flambées au rhum.

La Christophine – Self Restaurant
Mobile : 06 92 52 15 46

Côté randonnée, nous avions attaqué une rando « facile » (pour la dernière du séjour) qui était celle des « 3 cascades ».
Gare au moustiques !

Le Voile de la Mariée en allant dans le Cirque de salazie

Le Voile de la Mariée en allant dans le Cirque de salazie

> Le Cirque de CILAOS

Le Cirque de Cilaos est lui réputé pour ses thermes, sa culture de la lentille et son vin. De multiples ballades sont également accessibles depuis ce Cirque.
Pour cela, nous avions décidé d’y aller en bus pour ne pas se risquer sur la route – plus que tortueuse et vertigineuse – et pour 3 euros l’aller-retour en bus au départ de Saint Louis, autant ne pas s’en priver.
Pour profiter au maximum de l’ambiance, nous y sommes allés un dimanche, arrivés sur place vers les 8h30 pour flâner sur le marché forain, manger quelques samoussas et cake chouchou/brèdes/thon, acheter un peu de goji et surtout prendre des forces pour attaquer la randonnée « Cascade de Bras-Rouge » au départ de l’Église.

Épuisante cette randonnée mais beau spectacle, comme à chaque randonnée, et tellement agréable de se retrouver en plein milieu de la forêt… Vivement le bus du retour et une baignade à la plage de l’Hermitage bien méritée !

Cilaos - Vers Cascade de Bras-Rouge

Cilaos - Vers Cascade de Bras-Rouge

> Le Cirque de MAFATE

Mafate doit son charme indescriptible à son isolement : uniquement accessible à pieds ou en hélicoptère.
La population regroupée dans des ilets, est des plus accueillantes.
Pour changer des cascades, nous avons découvert Mafate depuis ses hauteurs, d’abord depuis le Piton Maïdo puis par la randonnée de Cap Noir.
Mafate, ce sont des montages à vous couper le souffle. Pour moi de loin le paysage le plus impressionnant de l’île et un souvenir qui restera gravé à jamais.
Au début c’était plutôt un sacrifice que de se lever pour partir à 5h du matin de Saint Gilles, mais une fois les 300 et quelques virages terminés et arrivée à 2 203 mètres d’altitude, le spectacle est surprenant!
Pour compléter cette vue de Mafate par le centre, nous sommes allés à Cap Noir au nord, pour entamer la randonnée du même nom.
Pendant la première moitié de la randonnée, une vue sublime sur le Cirque avec accès à un belvédère, puis la seconde moitié – si vous avez plus de chance que moi, vous aurez une vue impressionnante sur la rivière des Galets à la pointe des Galets en passant par la Possession, le Port…

Mafate - Depuis Cap Noir

Mafate - Depuis Cap Noir

Mafate - Depuis Cap Noir
Au moment où nous y étions, beaucoup trop de brume, on ne voyait pas à 2 mètres, tellement le brouillard y était dense, mais très sympa quand même – le calme toujours le calme…