Normandie — 23 avril 2017

Après avoir longé la côte jalonnée des plages du débarquement, nous avons atteint Barfleur, joli port de pêche, et le phare de Gatteville, 2ème plus haut phare de France et d’Europe.

La soirée était paisible puisque nous avions choisi une chambre d’hôtes un peu reculée dans les terres…

 

Nous avions trouvé le concept super intéressant : il s’agit d’une ancienne laiterie reconvertie. Le domaine est très beau et le bâtiment rempli d’histoire que les propriétaires sont su conserver. J’en reparlerai dans un article dédié… Mais notez déjà le nom : La Laiterie de Tocqueville.

Nous sommes maintenant dans la pointe Est de la Normandie, dans le département de la Manche (50). Notre hôte nous a donné plein d’adresses de visites à faire et de balades à pieds. Nous voilà bien équipés pour la journée.

Après un bon petit-déjeuner, nous voici parti en direction du Cap Lévi pour découvrir son phare et son Fort.
Sur le chemin on traverse la petite ville de Saint-Pierre-Eglise et on remarque de nombreuses maisons de granit remarquables. Un marché s’y tient chaque mercredi matin (place de l’abbé St-Pierre) et ceci depuis plus de 500 ans ! On note d’ailleurs que beaucoup (pour ne pas dire tous) de villages sont bâtis en pierre normande, et très bien entretenus. C’est vraiment très agréable et beau à voir.

Pour le phare de Cap Lévi, on y accède par de petites routes de campagne, tellement larges qu’on prie de ne pas croiser d’autres véhicules (et encore moins des tracteurs). Le parking est lui démesurément grand pour l’ironie. Une fois garé, on se dirige vers le phare, et la balade sur le sentier des douaniers.
Pour la petite histoire, le sentier des douaniers fait le tour des côtes de la Normandie. Il est donc possible de l’emprunter depuis Trouville par exemple et de rejoindre le Mont Saint-Michel à pieds, en observant des paysages à couper le souffle ! J’ai même entendu dire que c’était faisable en 3 semaines.
Mais pour faire une belle randonnée, le problème c’est qu’il existe peu de boucles, donc on l’a souvent emprunté à différents endroits, en faisant des aller-retours pour toujours retrouver notre voiture et poursuivre notre route.

Le phare de Cap Lévi – classé aux monuments historiques – a été construit entre 1854 et 1858 face au récif de Biéroc, dynamité par l’armée allemande en juin 1944. Il a alors été reconstruit en 1947. Haut de 29 mètres, cet édifice en granit rose de Fermanville, de forme quadrangulaire a été automatisé en 1990 et est équipé d’un feu à éclat rouge portant à plus de 37kms. Le phare n’est pas ouvert à la visite.

Phare du Cap Levy

Phare du Cap Levy

Phare du Cap Levy

Sentier douanier du Cap Levy

Sentier douanier du Cap Levy

Sentier douanier du Cap Levy

Ce sentier des douaniers est très agréable et mène du phare au Fort du Cap Lévi – aujourd’hui reconverti en chambres d’hôtes et restaurant qui se visite. C’est un lieu gorgé d’histoire dans lequel j’ai regretté de ne pas dormir… Mais j’ai découvert cette adresse une fois sur place… A noter donc pour une prochaine. la vue est imprenable sur la Manche.

Entre 1801 et 1806, Napoléon 1er fait édifier sur le Cap Lévi une batterie semi-circulaire de 35 mètres de diamètre, armée de deux bouches à feu. Le fort s’élève de 12,50 mètres au-dessus de la mer. Pendant la guerre de 14-18, la Marine y installe un microphone pour détecter les sous-marins. Occupé par une garnison allemande pendant la seconde Guerre Mondiale, le fort est partiellement détruit par les bombardements alliés de 1944.

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Fort du Cap Levy

Les kilomètres à pieds ça use les souliers… et ça creuse, alors on se dirige vers la petite ville de Maupertus-sur-Mer et notamment la bonne table La Maison Rouge qui nous a été recommandé à plusieurs reprise. Nous avions pris soin de réserver la veille – ce qu’il est préférable de faire pour toutes les bonnes tables de la région, nous a t-on conseillé !
Pour être totalement honnête, nous avons été déçus par cette adresse. Certe la vue est magnifique depuis notre table – idéalement placés proche de la baie vitrée qui offre une vue à 180° mais le service gâche l’expérience (peut-être du à la surcharge d’un samedi midi). Aussi, je n’ai pas trouvé la cuisine particulièrement élaborée… Cela reste une bonne adresse, à privilégier plutôt en semaine je pense.

Quelques photos pour vous mettre en appétit :

Restaurant La Maison Rouge Maupertus-sur-Mer

Restaurant La Maison Rouge Maupertus-sur-Mer

Restaurant La Maison Rouge Maupertus-sur-Mer

Restaurant La Maison Rouge Maupertus-sur-Mer

La Maison Rouge
16, anse du Brick
50330 Maupertus-sur-Mer
Réservation : 02 33 43 34 05
www.restaurant-lamaisonrouge.fr

Une adresse qui nous venait également de notre hôte, le Moulin à eau de Marie Ravenel. J’adore ce type d’endroit historique, authentique et restauré ! En route vers Rotheville
Je reviendrais sur ce moulin dans un article dédié, puisque dans la même journée, nous avons visité un moulin à vent. C’était notre journée du « moulin » !

Moulin à eau de Marie Ravenel

Moulin à eau de Marie Ravenel

A l’heure du thé, je vous recommande cette adresse : La Chapelle de Lorette (21 la Bordette 50840 Fermanville) – où Nathalie et Jean-Pierre Geismar vous emmèneront en voyage au Maroc. Ce n’est pas très local mais insolite pour aller y boire un thé à la menthe sous une tente berbère et y chiner de jolis trésors marocains…

Puis nous avons rejoint la Côte Ouest du côté de Barneville-Carteret dans le très bel Hôtel des Isles, dont je reparlerais dans un article dédié.

J’espère que cette 4ème journée de road-trip en Normandie, et cette 1ère dans la Manche vous aura plus !
Vous connaissez ?

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(3) Commentaires des lecteurs

  1. Je me souviens de m’être baladée au Cap Lévi , c’est vraiment beau cette côte !!

    • Le Cap Lévi tout comme toutes les côtes de la Normandie valent vraiment la balade…
      Le Cap Cotentin tu connais aussi ? J’en parle bientôt et je suis tombée sous le charme !

  2. Pingback: Barneville-Carteret sur la Côte des Isles | ReverDailleurs - Blog Voyages Sans Gluten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>