En tant que blogueuse voyage dévouée, pour vous j’ai testé les deux compagnies de Ferry qui existent en Nouvelle-Zélande pour aller de l’île du nord vers celle du sud et vice versa.

La compagnie historique est InterIslander et la compagnie qui tente de la challenger est BlueBridge.

 

 

A l’aller donc, j’ai pris le Ferry InterIslander de Wellington pour aller à Picton, le port d’arrivée sur l’île du sud.

Ferry interislander nouvelle zélande

Le trajet est plus cher que l’autre compagnie, mais le niveau de service est largement plus compétitif. Au niveau du confort, les bateaux sont beaucoup mieux, les ponts en extérieurs plus spacieux, et l’accueil à bord très sympa.
Il vaut mieux par contre s’y prendre un peu en avance pour réserver, car nombreuses sont les personnes qui naviguent entre les deux îles, locaux et touristes s’y croisent fréquemment.
Au départ de Wellington, au Port Nicholson, la météo était favorable pour passer un bon voyage.

Prendre le Ferry à Wellington pour l'ile du sud

Vue au départ de Wellington en Ferry au petit matin

Quitter Wellington en ferry

Voici le plan de route du Ferry entre les deux îles, le voyage est très agréable, s’il fait très beau. Les paysages sont agréables car le bateau passe entre les terres et laisse voir de belles maisons, de petites îles où j’aurai aimé passer un peu de temps…

Plan de route du ferry Wellington Picton

Puis la vue depuis le bateau dans Cook Strait, en route pour l’île du sud !

En Ferry pour l'ile du sud de nouvelle zélande

Arrivée à Picton, le port d’arrivée de l’île du sud de Nouvelle-Zélande, la vue était plus dégagée et le road trip pourrait commencer…

Ferry Interislander Nouvelle Zélande

En arrivant à Picton, j’ai pris un peu de hauteur pour admirer la vue sur l’océan et le port :

Port de Picton ile sud de nouvelle zélande

Pour ce qui est de la compagnie BlueBridge, je l’ai donc emprunté pour le retour de Picton à Wellington et j’ai été bien déçue. Le prix est inférieur mais j’ai tout de suite compris pourquoi. Le bureau d’enregistrement est à 10 min en bus, puis après les formalités, il faut donc reprendre le bus pour embarquer, tout se fait à pieds en passant par les cales du bateau, là où se garent les voitures, j’ai respiré les gaz d’échappement, un vrai bonheur ! Et une fois dans le bateau, rien de bien top, pas de service, le bateau est trop petit pour que tout le monde puisse s’asseoir, les ponts pas très sympa pour profiter de la vue. Bref j’ai préféré aller dormir dans un coin. BlueBridge, ok peut-être pour le prix, mais armez-vous de patience !

A suivre, l’itinéraire de mon road trip sur l’île du sud