Fraichement arrivée à 10h à Hobart je suis partie récupérer ma voiture sur le parking de l’aéroport. J’ai eu le droit à ma première conduite avec le volant à gauche et j’étais plus qu’attentive aux panneaux qui disait « Keep left! » J’ai alors pris la direction de Sorel, puis de Orford pour gagner la côte est de l’île et commencer à admirer la beauté des plages de Tasmanie.

 

C’est dans la petite ville de Triabunna que je décide de m’arrêter pour un premier café – celui qui m’aidera à tenir le coup toute la journée. C’est d’ici qu’il est possible de prendre un ferry qui mène tout droit vers Maria Island, mais à 37$ l’aller-retour, je dis non.
Je continue alors ma route, toujours sur la côte et je m’arrpete au hasard le plus complet dans un lieu qui m’interpèle en apercevant la blancheur du sable sur la plage en contre-bas. Il s’agit un fait d’un camping sauvage sur le lieu-dit de Rocky Hills.

Le temps semble s’être définitivement arrêté ici à Rocky Hills : les gens campent, pêchent, font griller leur déjeuner au barbecue, ou juste lisent un bon bouquin…
Mes premières images de Tasmanie ressemblent alors à cette plage immense de sable fin et blanc et de cette nature sauvage :

Camping de Rocky Hills en Tasmanie

Pêche à Rocky Hills en tasmanie

Je ne vous ai même pas présenté ma voiture – celle qui m’a accompagné durant tout ce périple – et que j’ai nommé TicTac (de par sa petite taille ^^) :

Voiture de location en Tasmanie

La route continue alors jusqu’à Spiky Beach – une petite plage bien sauvage :

Spiky Beach en Tasmanie

Je pousuis mon itinéraire après Swansea (même si c’est ici que j’ai passé la nuit) pour me rendre sur la langue de terre jusqu’à Coles Bay – juste au commencement du Parc de Freycinet.
Coles Bay est connue pour ses produits de la mer, comme les moules, les huîtres et les langoustes. Mais aussi pour être la 1ère ville d’Australie à avoir supprimé le sac en plastique de la circulation !
Il est recommandé de découvrir Wineglass Bay avec ses dauphins, phoques et albatros – je n’ai pas eu le temps…

C’est également un très joli paysage remarquable pour sa côte en granite rose et son eau turquoise – paradis des photographes – dont je ne me suis pas lassée de regarder au fur et à mesure que le soleil descendait…

Coles Bay en Tasmanie

Coles Bay en Tasmanie

Coucher du soleil à Coles Bay en Tasmanie

Sur la route du retour, un petit stop sur la plage de Friendly Beaches qui donne sur le Moulting Lagoon :

Friendly Beaches en Tasmanie

Et je pose enfin ma valise à Swansea qui est l’une des plus vieilles villes de Tasmanie. J’ai passé la nuit au Beach Chalets – de petits chalets modernes directement implantés sur le bord de mer avec la plus belle des vues sur Tasman sea et surtout le calme absolu.

Swansea Beach Chalet

Swansea Beach Chalet - 27 Shaw Street à Swansea

Swansea beach Chalets

J’ai alors passé commande d’une pizza et d’une bière locale au Bark Mill tavern et discuté avec des locaux de la crise en Europe et des produits frais de Tasmanie – de vraies rencontres ! Pour dîner, il y a le restaurant the Banc (7 Maria Street 7190 Swansea) qui m’avait été vivement recommandé mais fermé à la date où j’y étais.
Ou alors le restaurant The Ugly Duck Out (2 Franklin Street à Swansea) où on sert le meilleur café de Tasmanie.

Avant de trouver le sommeil, il n’y a plus qu’à regarder le soleil finir de se coucher et les couleurs que cela donnent – du rouge-orangé au bleu :

Coucher du soleil en tasmanie

Coucher du soleil en tasmanie

Retrouvez beaucoup plus de photos de la Tasmanie en cliquant ici !

Le road trip vous plait ? Vous connaissez la Tasmanie ?