La Tasmanie est une petite île au sud de l’Australie, à 1h de vol de Melbourne. Souvent méconnue, même des australiens, j’ai décidé de lui rendre visite. Tellement dommage de ne pas voir une si jolie île quand on habite si proche ! Mais je n’ai rien à dire, je n’avais jamais fait de voyage en Corse jusqu’à Mars 2012 ! C’est en mode road trip que j’ai parcouru l’île en 6 jours et 1 400kms.

 

Une île que j’ai découverte comme sauvage, peu touristique, et où il est très facile de rencontrer les habitants et de papoter avec eux dans les Pubs où juste comme ça dans la rue. Les paysages sont magiques et tellement différents d’un endroit à l’autre. Les kilomètres parcourus en voiture ont été un vrai plaisir pour les yeux !

Premier paysage de plage en arrivant en Tasmanie

Premier paysage de plage en arrivant en Tasmanie aux abords de Rocky Hills

Voici une idée de mon itinéraire :

Itinéraire road trip en Tasmanie

J’ai pris l’avion de Melbourne vers Hobart, capitale de l’île, et j’ai directement enchainé en voiture vers Swansea.

Pour mieux connaître cette île, voici quelques infos utiles :

  • L’île s’étend sur 364 km du nord au sud et 306 km d’ouest en est,
  • Hobart la plus grande ville de Tasmanie et la capitale. Les autres grandes villes sont Launceston, Devonport et Burnie au nord de l’île. Honnêtement, n’allez pas en tasmanie pour vous promenez dans les villes, préférez la nature et le sauvage des paysages. Les villes n’apportent rien du tout (enfin de mon avis),
  • La Tasmanie fut baptisée « Île de l’Inspiration » en référence à son environnement naturel riche et préservé. Plus d’un tiers de son territoire est classé en réserves naturelles, parcs nationaux et sites du patrimoine mondial de l’UNESCO,
  • Le climat est océanique, c’est-à-dire que le temps y est humide, doux et pluvieux. Il y fait plutôt froid… Couvrez-vous.

La Tasmanie est aussi et surtout très connue pour son diable de Tasmanie qui est un marsupial carnivore aux allures d’ourson, qui pèse jusqu’à 10 kg et peut mesurer 80 cm de long sans la queue. Il a la taille d’un petit chien, mais est plus musculeux, et son pelage est noir tacheté de blanc. Ses proies principales sont les wallabies, les oiseaux, les rongeurs et les insectes. Il possède une puissante mâchoire et, malgré sa mauvaise réputation, il s’apprivoise facilement. Son cri féroce, son mauvais caractère, l’odeur qu’il dégage quand il est stressé, combinés à son efficacité de charognard lui ont valu son surnom de « diable »

Depuis 2005, cette espèce est en voie de disparition à 80% à cause d’une maladie incurable : la tumeur faciale du diable. La majorité des diables meurent probablement de faim lorsque la tumeur atteint leur bouche (Source : Wikipédia).

Le diable de Tasmanie a été popularisé par le personnage de Taz des dessins animés de Warner Bros Pictures. Avec sa compagne, il est le seul représentant de son espèce dans cet art. J’en garde de bons souvenirs étant enfant… Taaaaaaz !

Le Diable de Tasmanie

Taz - Le Diable de Tasmanie

Mes prochains articles seront donc consacrés au road trip que j’ai entrepris en Tasmanie, étape par étape pour que vous puissiez vous rendre compte des différences de paysages, et de ce que l’on peut faire en 6 jours.

Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Hobart et direction Swansea en allant jusqu’à Coles Bay au bord du Parc Freycinet.
Jour 2 : Swansea > Bicheno > St Helens > Scottsdale
Jour 3 : Scottsdale > Launceston > Exeter > Devonport
Jour 4 : Devonport > Ulverstone > Cradle Mountain + randonnée
Jour 5 : Cradle Mountain > Hobart

Je n’ai pas rejoints l’Ouest de l’île pour la bonne raison, qu’un habitant m’a mise en garde que décembre n’était pas la bonne saison et que secondo, la région était pour lui beaucoup trop touristique… Il a préféré m’indiquer des routes et petits villages à visiter en redescendant vers Hobart depuis Cradle Moutain où je l’avais rencontré.

Et pour finir, voici mes 10 bonnes raisons de s’envoler vers la Tasmanie ! Enjoy 🙂

N’hésitez pas si vous avez des questions sur cette destination. Je me ferai un plaisir d’y répondre !