Les Cyclades — 05 juin 2014

Au programme de mon escapade en Grèce et parce que j’avais envie de me reposer, j’ai mis le cap sur Mykonos juste après avoir visité et adoré l’île d’Egine. Mykonos est avec Santorin l’île vedette des cyclades et la plus chère aussi car très touristique et convoitée par les fêtards. Mykonos c’est une jolie ville, la fête et de belles plages !

 

A la différence des autres îles des cyclades, la ville (appelée localement – la chora) n’a pas été pas construite sur les hauteurs de l’île mais bien en bordure, sur la côte et donc à plat. La seule manière alors de se protéger des pirates et autres agressions de l’époque était de perdre son ennemi dans un dédale de petites ruelles qui s’enchainent en se ressemblant.
Et cette technique marche encore, pour les touristes cette fois. J’avoue que la première fois que j’ai parcouru la ville, je me suis sentie comme ‘tourner en rond’ alors que je trouvais de nouvelles boutiques, maisons, et points de vue… Très agréable de s’y perdre d’ailleurs, et c’est la meilleure façon de visiter une telle ville.

Quelques photos de la ville pour découvrir son charme :

Mykonos ville

Mykonos chapelle

Les chats de Mykonos

Mykonos bord de mer

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

Mykonos ville

 <> Les incontournables de la ville <>

>> Se rendre aux Moulins
Sur Mykonos, le vent souffle 300 jours par an alors autant exploiter cette ressource naturelle. L’île a compté jusqu’à 28 moulins dont 18 sur la Petite-Venise (centre ville).

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

Mykonos les Moulins

>> Prendre le temps de regarder la Petite-Venise
Ce quartier a été baptisé ainsi car ces maisons directement posées sur les flots, elles permettaient de charger / décharger facilement la marchandise de contrebande – ingénieux !

Mykonos la Petite Venise

>>La mascotte de l’île : mister Pelican Christos
Sauvé par les pêcheurs dans les années 60, le pélican répondant au nom de Pétros s’est rapidement fait à la ville de Mykonos jusqu’à en devenir la mascotte de l’île. En 1995 Pétros disparait là-haut et celui qui est le plus attristé est le Maire de Munich. Que vient faire un Maire allemand dans cette histoire ? IL adorait l’île et décida alors d’offrir à Mykonos un second Pélican, Christos, provenant tout droit du zoo de Munich. Jolie anecdote qui dit : impossible alors de quitter la ville sans avoir fait connaissance avec Christos. Et j’ai été ravie de tomber nez-à-nez avec lui à tout hasard dès mon premier jour (la photo n’est pas la plus belle qu’on est fait de lui, mais je l’ai vu !).

Le Pelican de Mykonos

 

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(9) Commentaires des lecteurs

  1. Trop belles tes photos. Je rêve de faire les îles grecques. Un jour, un jour ;-)

  2. Ça fait partie de ma to do list…Ça a vraiment l’air magnifique !

  3. Qu’est ce que c’est beau… Et ce bleu <3

  4. Wow! Trop beau! Je veeeux y aller!

  5. wahhhh je suis fan !!!

  6. superbe série j’apprécie

  7. Toujours pas visiter les cyclades !!! Tu me donnes bien bien envie. Tu as trouvé un vol direct pour Mykonos ?

  8. Tous ces bleus !!! Waouh !

  9. Pingback: Le Semeli Hotel est mon hôtel à Mykonos ville | ReverDailleurs - Blog voyages et échappées belles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>