6   +   7   =  

Typiquement grecque, la Crète n’en est pas moins un pays à part entière, avec sa propre histoire et son folklore. Il y a 4 000 ans, elle fut le berceau de la plus ancienne civilisation européenne – la culture minoenne?
Les Grecs, les Romains, les Byzantins, les Sarrasins, les Vénitiens et les Turcs y ont laissé leurs traces.

 

 


La Crète centrale :

La partie centrale de l’île offre quelques-unes des plus belles plages, des champs où poussent des vignes et oliviers et des montagnes sauvages.

Crète centrale

La Crète occidentale :
Sans doute la région la plus fascinante, dominée par les sommets des Montagnes Blanches (appelé Lefka Ori), qui peuvent restés enneigés jusqu’en juin.
Sillonné de gorges spectaculaires, le relief se termine par des falaises abruptes plongeant dans la mer de Lybie.
Aussi, cette partie de la Crète abrite les deux villes les plus séduisantes : La Chanée et Rethymnon, ainsi que les plus belles plages : criques de galets ou longues étendues de sable doré.

Crète occidentale

La Crète orientale :
L’extrémité orientale de l’île est moins sauvage que l’ouest, tout en étant moins fréquenté que la partie centrale.
Agios Nikolaos, est la ville la plus importante de la région et très animée – le Saint Tropez crétois avec sa baie de Mirabello. Il s’agit également de la région où de nombreuses ruines subsistent, notamment à Gournia, Mochlos et Zakros.

crete orientale

Découvrez mes 10 bonnes raisons de s’envoler pour la Crète !