Laissez les grandes villes derrière vous et ouvrez les yeux sur la nature préservée de la Nouvelle-Zélande : bienvenue !
Ce pays aux 2 îles offre une géographie, un climat, une faune et une flore unique et des paysages étonnants. Je confirme qu’il n’y a pas de pareils endroits dans le monde, et j’ai beaucoup aimé mon voyage : une expérience vraiment magique et inoubliable !

 

La Nouvelle-Zélande est largement marquée par sa culture Maori. La première chose que l’on remarque, c’est que la plupart des noms de ville sont en Maori: Rotorua, Timaru, Kaikoura, Otaki, Tauranga, Whakatane, etc…

Welcome to Aotearoa: the Land of the Long White Cloud!

Paysage de Nouvelle-Zélande

Les Maori sont des descendants d’une ancienne génération de polynésiens, qui ont fait un terrible parcours en sorte de canoe il y a plus de 1 000 ans jusqu’en Nouvelle-Zélande. Ils ont rapidement établi de solides relations avec la terre. Puis, les anglais sont arrivés et ont essayé de les combattre pour récupérer cette terre. Comme les Maoris ne se sont pas laissés faire, ils ont décidé de signé un contrat : le Traité de Waitangi en 1840. Pour résumer dans les grandes lignes.

Pour la petite histoire, le premier européen à avoir découvert la Nouvelle-Zélande, était Abel Tasman, le 13 Décembre 1642, et le premier a en faire le tour et des plans, était James Cook en 1769.

Aujourd’hui il reste de nombreux villages typiques à travers le pays, où la culture Maori est très présente. Je vous recommande d’ailleurs de vivre un Hongi avec un Maori. Vous n’oublierez pas ce moment…

Le Hongi désigne le salut traditionnel du peuple Maori. Il consiste à joindre son nez à celui d’un Maori puis de joindre également les fronts. Ce salut est couramment utilisée lors de cérémonies ou fêtes Maori.
Durant le Hongi, les souffles de vie (le « ha ») sont échangés et mêlés. Cette tradition est considérée provenir directement des Dieux.
Après cet échange, vous ne serez plus considéré comme visiteur (« manuhiri ») mais comme une personne du pays (« tangata whenua »).
Le Hongi n’est pas banalisé telles que la bise ou la poignée de main le sont en France.

Pour vous donner un goût différent de ce qu’est la Nouvelle-Zélande, j’ai eu l’idée d’une vidéo qui montre les différents paysages, et un chiffre particulier à retenir : 35 millions de moutons pour 4,4 millions d’habitants (donc pratiquement 10 moutons par habitant !) et seulement 4 millions de vaches…

Bon visionnage !

Dans cette vidéo, vous voyez des paysages de l’île du Sud surtout avec Tekapo et Pukaki lakes, Mont Cook, des rainforest, Matheson lake avant Fox Glacier, des moutons ^^, Hawea lake, la côte Est avec Haast puis en remontant vers Punakaiki où le coucher du soleil était mon spectacle de réveillon de Noël…

Mais le mieux, reste quand même de visiter la Nouvelle-Zélande en vrai 🙂

 

%d blogueurs aiment cette page :