3   +   9   =  

Je quitte alors Timaru en direction de la splendeur du lac Tekapo que j’ai jusque là entre-aperçu en photo…

Je me dis que je vais pousser mon itinéraire jusqu’à Mont Cook, un des glaciers de l’île du Sud, et faire demi-tour pour redescendre vers le Lac Hawea où je passerai la nuit, et ce sera déjà beaucoup de route.

 

Sur la route jusqu’au lac Tekapo, un paysage que jamais je n’oublierai, une route bordée de fleurs violette et rose, qui pourraient ressembler à nos lupins français (appelées purple peril en anglais) – avec les montagnes en arrière-plan que l’on devine à travers les nuages. J’ai ralenti ma vitesse pour m’imprégner de ces belles images :

Sur la route entre Timaru et Lake Tekapo

En arrivant à Lake Tekapo ile sud nouvelle-zélande

Et comme par magie, le lac s’est dessiné sous mes yeux. A se demander si ce que j’étais en train de voir était bien réel tellement le bleu était d’un turquoise et le lac d’un lisse !
Lake Tekapo est situé au milieu de l’île du Sud dans la région de Mackenzie. Le turquoise de son eau résulte du mélange entre les cailloux formant le sol plongés dans une eau résultant de la fonte des glaciers.

tekapo Lake Nouvelle-Zélande

Le lac Tekapo ile du sud de nouvelle-zélande

Lake Tekapo Nouvelle-Zélande

On ne se lasse pas de cette couleur qui inspire la zénitude…
La petite église ci-dessous se nomme Church of the Good Shepard, construite en mémoire des travailleurs de la région de Mackenzie. L’emplacement est vraiment spectaculaire.

Church of the Good Shepard lake Tekapo

Le lac Tekapo est très vaste, il est possible d’en faire le tour et de l’admirer à plusieurs endroits différents…

Lake Tekapo avec des fleurs

En plein dans la région des lacs, entre Tekapo et Pukaki, je me mets en route pour Mont Cook, un des glaciers de la Nouvelle-Zélande.

La région des lacs entre tekapo et Pukaki

Avant cela, je croise de nombreux terrains de Golf (sport très célèbre en Nouvelle-Zélande, il doit y avoir un Golf par ville et village voir 3 ou 4 même). Et un nouveau champs de biches – j’adore toujours autant les bambis et leurs mamans. Ces animaux ont une telle grâce.

Après avoir passé une ferme de saumons, le lac Pukaki se dévoile et j’en prends à nouveau plein les yeux avec ce turquoise. Plus tôt, vous y arriverez, plus belle la lumière sera :

Pukaki Lake Nouvelle-Zélande

reflet dans le lac Pukaki

Lake Pukaki

Sur la carte, le lac Pukaki n’est pas large, mais très long, c’est ainsi qu’il m’accompagnera presque tout le long de la route qui mène jusqu’à Mont Cook. Une fois arrivée à destination, je décide de m’attaquer à la randonnée qui me rapprochera du glacier pour étudier la fonte de la glace…
Pour la randonnée, il faut se rendre à Hooker Valley en voiture, puis suivre le chemin de Kea Point (40 minutes Aller/Retour). De Kea Point, vous aurez la vue sur Mont Tasman et Mont Cook.

En randonnée pour Mont Cook

Mont Cook fonte de la glace

Il est d’ailleurs possible de se rapprocher davantage, ceci en kayak. Une excursion qui doit valoir le coup d’oeil.
Depuis mon emplacement, j’entendais craquer la glace et je la voyais tomber de la montagne, alors en kayak depuis la rivière formée par le glacier, j’imagine que le spectacle doit être émouvant.
A partir de Tasman Valley (route pas goudronnée), il est possible de prendre un bateau de type Zodiac, pour aller explorer le glacier de très près…
Je voulais vraiment le faire mais ce n’était pas vraiment dans mon budget… (Glacier Explorer 140$ par personne).
Mont Cook est le plus haut sommet de la Nouvelle-Zélande avec ses 3 754 mètres.

Zoom sur le glacier de Mont Cook en Nouvelle-zélande

Le temps se couvrait et il commençait à pleuvoir quand je décide de quitter Mont Cook pour descendre vers Wanaka. Après Twizel, je passe le Lake Benmore où une autre ferme de saumons est implantée. J’entre alors dans la région de Otago, origine de la marque Icebreaker (vêtements en pur Merino que l’on trouve aussi à Paris). Je n’irai finalement pas jusqu’à Wanaka, je trouve que selon les guides, cette ville me parait beaucoup trop touristique et donc très chère. Je décide alors de prendre une autre route (8A) pour le lac Hawea. Et je ‘ai pas regretté ce choix. Ce lac est une pure merveille et une baignade était même possible ! Le rêve après une telle journée :

Lake Hawea proche de wanaka

Lake Hawea Nouvelle-zélande

Lake Hawea Nouvelle-zélande

Je tiens à préciser que l’eau était tout de même à 10°C mais d’une telle pureté que j’avais envie de m’y jetter… Puis de jouer à faire des ricochets. Très agréable fin de journée, avant de regagner mon hôtel : Lake hawea Hotel qui offrait une vue imprenable sur le lac. A disposition, un restaurant et une salle de jeu avec billard et jeu de fléchettes – idéal pour passer une bonne soirée sans avoir à courir partout.

Le road trip suit son cours… et mène ensuite sur la côte Ouest à Haast, en prévoyant ma soirée dans la région des Glaciers : Fox et Franz Joseph.