Pour commencer cette journée, j’ai emprunté Beach Road, bordée de plantations de kiwi, pour voir l’océan avant d’entrer dans les terres. La plage n’était pas des plus jolies, mais mon café à la main, j’ai apprécié ce petit moment. Pour ceux que ça intéresse, à Katikati existe un Jardin des Oiseaux, à 2,5km en sortant au sud de la ville.

 

 

J’ai ensuite décidé d’aller déjeûner à Mount Maunganui, dans la périphérie côtière au nord de Tauranga. La ville doit son nom au volcan en sommeil situé à son extrémité ouest. C’est aussi une destination très touristique où les surfeurs aiment se rendre.
Le ciel n’était pas formidable sur la baie en arrivant, mais s’est dégagé après le déjeuner, ce qui m’a permis quelques photos :

Mount Maunganui, Tauranga, Bay Of Plenty, New Zealand

Mount Maunganui, Tauranga, Bay Of Plenty, New Zealand

En sortant de Tauranga, cap sur Te Puke la capitale du kiwi où j’ai trouvé beaucoup d’usines de production pour l’export des fruits.

Te Puke kiwi fruit

Je suis ensuite passée devant la rivière Roitoiti où il est possible de faire du kayak et à partir d’où on commence à sentir les effluves de souffre – issue de Rotorua connue pour son activité géothermique. Une fois à Rotorua, on y trouve de nombreux geysers, notamment le Pohutu à Whakarewarewa et des mares de boue chaude dans la ville même et on compte 17 lacs dans ses environs.

A Rotorua, vous avez la possibilité de pratiquer les bains de boue dans un lieu comme Hells Gate qui est un spa à base boue naturelle. J’ai trouvé l’entrée un peu cher pour avoir le droit de profiter de quelque chose de naturel – $35 par personne pour seulement entrer et visiter le lieu et beaucoup plus si vous voulez avoir accès aux soins…

Hells Gate spa de boue naturelle

Sur la route ensuite, le village thermal de Wai-o-Tapu avec ses eaux sacrées. C’est la partie la plus colorée et la plus diverse au niveau volcanique de l’île du nord. L’activité est d’ailleurs changeante à différent moment de la journée. C’est donc une visite qu’il faut prévoir avant d’arriver sur place, d’autant que le village ferme à 15h45 – dernière admission. Sur place, vous avez de tout, des eaux bouillonnantes, aux geysers de boue… un superbe paysage que l’on a pas du tout l’habitude de voir. J’ai vraiment regretté d’être arrivée trop tard pour ne pas voir davantage… Une prochaine fois. Infos ici : www.waiotapu.co.nz et l’entrée est un peu cher aussi : $32,50 par adulte et $11 par enfant ou $80 par famille.

Région thermal et géothermique nouvelle-zélande

Région thermal et géothermique nouvelle-zélande

Vient ensuite le village typique Maori de Tamaki. Puis deux routes au choix, j’ai pris celles de Volcanic Valley, qui était très agréable jusqu’à arriver aux célèbres chutes d’eau horizontales : Huka Falls. Oui ça parait bizarre d’en parler, mais à voir c’est encore plus impressionnant. Il s’agit de la plus grande cascade sur Waikato River de la Nouvelle Zélande et par là une attraction touristique majeure ! Pour la petite histoire Waikato River qui est normalement de 100 mètres de large, se réduit à 20m au niveau de Huka Falls et tombe de 20 mètres de haut également, ce qui créait une énorme pression et laisse partir toutes les secondes plus de 220,000 litres d’eau à travers cette gorge et projète cette eau à plus de 8 mètres dans la rivière qui se poursuit dans une souleur bleu / vert magnifique. La rivière prend son origine à Taupo.

Huka Falls Nouvelle Zélande

Huka Falls Nouvelle Zélande

La route se continuant, je suis arrivée à Taupo en fin de journée, sur les coups de 18h – idéalement pour profiter des piscines d’eau chaude naturelle.

Lac de Taupo nouvelle zélande

Lac de Taupo nouvelle zélande

Lac de Taupo nouvelle zélande

J’ai choisi l’hôtel Quality Inn avec une vue sur le lac pour la nuit et direction sans plus tarder Taupo Debretts (attaché à l’hôtel Hilton) pour un bain d’eau chaude en extérieur jusqu’à 21h. Rien de mieux pour récupérer d’une journée voiture.

A suivre… direction Napier, puis Palmerston North !

%d blogueurs aiment cette page :