Centre-Val de Loire — 15 octobre 2015

Lors de notre escapade en Val de Loire était prévue la visite de châteaux, forcément, mais aussi de découvrir la gastronomie locale, déguster des vins de renom, visiter des villages, … Mis à part Chambord, j’étais plutôt novice sur les châteaux avant ce week-end… et j’ai adoré visiter chacun d’eux et m’imprégner de cette douce ‘vie de château.

 

Surtout lorsque la visite est privée et faite par des passionnés – ce  qui était le cas avec le Château de Valençay puisque c’est la Directrice du château qui nous a accueilli et guidé à travers les lieux nous relatant toutes les anecdotes possibles. Un vrai privilège !

A l’école je ne peux pas dire que j’étais attirée par l’histoire, ni la matière, ni les profs. Ca me barbait sévère même ! Mais en tant que Française, avec un pays aussi chargé que cela en histoire, on se doit de connaître quelques fondamentaux. Les Rois de France en font partis et j’avais totalement séché cette partie ^^
Qu’à cela ne tienne – ce week-end était une bonne occasion de me réconcilier avec l’histoire et de me remettre dedans avec des cas pratiques. Finalement, l’histoire c’est chouette et les châteaux super beaux !

Notre week-end a démarré avec la visite de Valençay – un domaine dont Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord fait l’acquisition en 1803 pour 1 600 000 francs. La construction du château a commencé au début du 16ème siècle, à l’initiative de Louis d’Etampes et Marie Hurault, son épouse fortunée. En 1540, leurs fils Jacques prend la relève en se référant notamment à Chambord. la communication n’est pourtant pas axée sur l’époque de la Renaissance.

Talleyrand, diplomate infirme, a fini par le poste d’ambassadeur de Londres et Valençay était entre autre sa maison de campagne que Napoléon l’a d’ailleurs aidé à acheter. Valençay était alors un lieu du faste où les hommes aimaient se retrouver autour de sujets divers tels que les Arts, la littérature, les jeux, les bons repas, … C’était la représentation de « l’art de vivre à la française » véritablement.

La visite du château débute… avec 110 pièces dont 30 ouvertes au public.

x La galerie des portraits de famille
Où 6 des 11 portraits sont présentés de 1817 à 1902.

x Les quartiers de Madame avec le cabinet de musique

Valençay - Cabinet de musique

Valençay - Cabinet de musique

x Le Grand salon
Focus sur les fauteuils avec la toile et ses motifs de feuilles issues du parc de Valençay qui représentent alors les espèces de l’époque et a aidé à retrouver des infos qui étaient jusque-là très rares.
Focus également sur la table, sur laquelle a été signé le Traité de Vienne et ensuite rapatriée ici. Ce qui en fait une table très convoitée et qui voyage à travers différents endroits en mémoire de cette histoire. Dernièrement elle a été appelé par l’Ambassade américaine à Paris pour les Journées du Patrimoine 2015, mais le déplacement n’a finalement pas été rendu possible.
Dans le mobilier, on note le style 1er empire – très sobre avec des incrustations de bronze.

Valençay - Grand salon

Valençay - Grand salon

Valençay - Grand salon

x Le couloir qui mène aux chambres
On note que Talleyrand possède à lui seul quelques 15 000 volumes dont 700 de ses auteurs favoris. On a peu d’infos sur son activité de mécène, mais il est certain qu’il avait le gout et le talent pour repérer de jeunes prodiges dans différentes disciplines telles que l’art, la cuisine, …
Le tableau représente une oeuvre de Chauvin, peintre découvert par Talleyrand, qui a peint ici
La Baie de Naples‘ en 1814.

Valençay - Couloir chambres

Valençay - Couloir chambres

Valençay - Couloir chambres

x Le cabinet de travail
Avec un portrait de Talleyrand à l’âge de 35-40 ans environ.

Valençay - cabinet de travail

Valençay - cabinet de travail

x La chambre de la Princesse de Bénévent
Avec laquelle Talleyrand a eu une fille hors mariage donc cachée, Charlotte. Ils se sont ensuite mariés.

Valençay - Chambre de Princesse de Bénévent

Valençay - Chambre de Princesse de Bénévent

x Un cabinet de toilette

Valençay - Cabinet de toilette

x La chambre de la Duchesse de Dino
Avec des peintures de Chabord.

Valençay - Chambre Duchesse de Dino

x La chambre du Roi d’Espagne
Salle emblématique dans le style empire mis à part le lit, qui est du style Louis XVI.
Le papier peint des murs raconte l’histoire du psyché. Quelques portes dérobées qui mènent à une chambre de service notamment.
A noter que Valençay regroupe la plus importante collection de mobilier style ‘retour d’Egypte’ de France.

Valençay - Chambre du Roi d'Espagne

Valençay - Chambre du Roi d'Espagne

x La chambre du Prince de Talleyrand
Dans cette chambre, le mirroir est là pour montrer la puissance et la richesse de l’homme.

Valençay - Chambre du Prince de Talleyrand

x La chambre des invités
On retrouve le lit de Madame de Staël et une petite porte dans le fond – porte dérobée qui mène dans le salon de musique, et vers un escalier dérobé dans lequel elle sera prise en flagrant délit de relaiton illégitime avec un grand d’Espagne.

Valençay - Chambre des invités

x La salle à manger
Sur la table on retrouve des sorbetière et dans le fond, le plat en acier est en fait une table à trancher. A cette époque, on parle de serive à la française où plusieurs mêmes plats sont disposés sur la table et chaque convive doit se servir avec ce qu’il a devant lui (au contraire du service à la française, où le service se fait à l’assiette). Pour le vin, le service se fait par l’arrière, à chaque fois que l’invité souhaite boire, un valet apporte un verre sur la table. Le verre est ensuite nettoyé.

Valençay - Salle à manger

Valençay - Salle à manger

x La cave
Ou plutôt un ensemble de caves. talleyrand buvait beaucoup de vins de Bordeaux et du Jérès (Espagne).

IMG_4002

IMG_4003

IMG_4004

IMG_4007

IMG_4008

IMG_4010

x La salle basse
Surprenante histoire pour cette salle à laquelle on accède via un petit couloir sombre illuminé de bougies… Cette salle date du 13 voir 14ème siècle des vestige d’un château féodal. La salle a été retoruvée au 17ème siècle au moment de refaire les cuisines. Etait-ce une salle des gardes? Une salle d’armes ?
Le mystère reste entier… d’autant que d’autres salles doivent être encelevies !

IMG_4014

IMG_4013

x La cuisine
Le Chef de Talleyrand était Antonin de Carème. Et voici une des salles de château que je préfère…

IMG_4018

IMG_4022

IMG_4023

IMG_4025

x Le théâtre 1er empire
Ce type de théâtre était tellement rare à l’époque que l’on peut pratiquement dire, que ça n’existait pas !
Aucun élément baroque. La scène est de taille identique à la salle. On répertorie 75 éléments de décor anciens stockés et prêts à être remis en état. Il se jouait surtout des pières de théâtre et des opéra comiques (voie + texte) dans un format de poche puisqu’il n’y a pas du tout la place d’y ajouter un orchestre. Endroit complètement magique et inédit dans un château, même superbement bien conservé.

IMG_4043

IMG_4045

IMG_4049

IMG_4050

x Le jardin
Avec et sans rayon de soleil.

IMG_4052

IMG_4060

IMG_3957

IMG_3955

IMG_3954

Château de Valençay
2, rue de Bois
36600 Valençay
www.chateau-valencay.fr

A noter : les 19 et 20 décembre 2015 auront lieu les chandelles (illuminations du château avec des milliers de chandelles… A voir !). Une crèche végétale sera également mise en place pour Noël.

 

Vous aimez ? Partagez !

L'Auteur

100driiine

Blog-trotteuse addict depuis 2010, je parcours le monde pour le présenter sous la forme de "10 bonnes raisons de s'envoler vers..." les villes et pays parcourus. Cliquez, Lisez, Voyagez !

(1) Commentaire(s) des lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>