6   +   10   =  

En revenant de Melbourne et en ayant trouvé que peu d’infos sur cette destination, je me suis dit qu’un petit guide pratique serait le bienvenue pour vous aider à préparer un futur voyage. Les us et coutumes sont un peu différents en Australie et il est toujours bon de les connaître.
Après ça : Victoria – The place to be !

 

Je crois que la première chose à savoir est le taux de change : 1€ = 1,284€ AUS et autant vous avertir que la vie à Melbourne est très chère ! Très facilement comparable à Paris, voir peut-être même plus chère pour certaines choses. C’est d’ailleurs en terminant ma première carte de transport (carte de 10 trajets) que m’est venu l’idée de cet article… Mon budget étant en train de s’envoler en fumée !

> Pour commencer, vous arriverez très certainement par l’aéroport Melbourne Tullamarine en ayant pris soin d’utiliser un comparateur de billet avion pour trouver le meilleur tarif entre Paris et Melbourne (mais aussi avec le moins d’heures de vol…) et vous voudrez certainement rejoindre la ville. Si vous prenez un taxi – comme je l’ai fait – cela vous reviendra entre 50 et 60$ AUS pour un trajet Tullamarine > Fitzroy par exemple. Sachez aussi qu’il vous faudra remplir la formalité du visa électronique pour l’Australie.
Sinon, en provenance de l’aéroport ou pour vous y rendre, vous avez accès au SkyBus (airport shuttle) qui part/arrive de Southern Cross Station toutes les 10 minutes (dans les deux sens) et qui arrive/part des terminaux 1 et 3 de l’aéroport de Melbourne. Toutes les infos ici : www.skybus.com.au

> Ensuite, vous voudrez pouvoir téléphoner et être joignable. Trouvez alors la boutique de téléphonie mobile la plus proche et prenez une carte SIM et du crédit. Je suis allée chez Vodafone (SFR addict – ne me demandez pas pourquoi !), j’ai payé 2$ ma carte SIM pour avoir un numéro valable 6 mois et 30$ pour SMS illimités, 400 minutes de communication à travers toute l’Australie, et 500 Mo pour surfer sur Internet… Mais vu le vieux téléphone que j’avais pris, je ne risquais pas de surfer très loin !
Pour appeler depuis l’Australie, veuillez composer le 0011 (le code international d’accès aux télécommunications) + le code pays 33 pour la France par exemple (30 pour l’Italie, 44 pour l’Angleterre, 49 pour l’Allemagne, 41 pour la Suisse, 34 pour l’Espagne, 64 pour la Nouvelle-Zélande, etc…) + le numéro de téléphone de votre correspondant (sans le premier 0 du début).
Pour les Urgences, faites le 000 depuis n’importe quel téléphone.

> Vous voudrez peut-être conduire ? Outre le fait que le volant est au mauvais endroit ^^ c’est-à-dire à droite, votre permis de conduire français avec un nombre de points suffisant est autorisé. And keep left !

Vivre à Melbourne

> Si vous ne conduisez pas, vous emprunterez les transports, répartis en 2 zones de tarification… et là vous avez le choix entre le Myki qui vous coutera 7$ pour activer votre carte puis un abonnement. Plus d’info : www.metlink.com.au
Personnellement, j’ai opté pour les cartes 10 voyages. Sachant que tout voyage, c’est-à-dire un compostage, est valable durant 2h. Et après 18h, le voyage est valable toute la nuit (enfin jusqu’à fermeture du service). Par contre, je trouve le prix de la carte assez cher : 30,20$ AUS (comparé aux 10 tickets parisiens à 12,50€). Même s’ils sont valables 2h, en tant que touriste, j’aime bien prendre mon temps pour visiter un lieu et ne pas courir contre la montre et en l’occurence ici contre le timing de ma carte de transport… donc ça fait un peu cher l’aller simple (3,80€ AUS). Il vaut mieux organiser ses trajets (horaires et lieux) et les optimiser au maximum !
A chaque station de train, il existe un bouton d’appel pour connaître l’horaire d’arrivée du prochain train. Les locaux en sont très friands…

Pour acheter vos tickets de transport, allez :
– Au MetShop
– Au Melbourne Visitor Center sur Federation Square
– Dans de nombreux magasins présentant le signe « Myki » ou « Metcard »
– Aux distributeurs automatiques dans les stations de train, et même dans les Tram directement (mais prévoyez d’avoir exactement la monnaie – pas de billets)

Tram à Melbourne

> Comme à Paris et dans de nombreuses grandes villes maintenant, Melbourne dispose également de son service de location de vélo dans toute la ville. Infos ici : www.melbournebikeshare.com.au

> Au niveau des taxis, comme dans toutes les grandes villes, attrapez les directement dans la rue, ou voici deux numéros que vous pouvez appeler pour en commander un : 13CABS au 132 227 (www.13cabs.com.au) ou Silver Top au 131 008 (www.silvertop.com.au)

Après avoir consulté toutes les infos touristiques sur Melbourne, notez que les magasins sont ouverts de 10h à 17h en général la semaine, le jeudi soir jusqu’à 19h et le vendredi soir jusqu’à 21h. La Poste australienne ouvre de 9h à 17h du lundi au vendredi. Des tarifs spéciaux sont appliqués pour des envois de cartes postales, en sachant qu’ellen’arrivent pa forcément (j’ai obtenu un résultat de 3 cartes sur 10 peut-être).

> Connaître un minimum de vocabulaire en anglais, car en plus de la langue il faudra jongler avec l’accent et les expressions locales. Maitrisez le G’Day! et le No worries

Souvenirs de Melbourne

> Question météo : si vous sortez dehors, n’oubliez pas de vous munir également d’un parapluie… en chantonnant « Four seasons in one day » vous comprendrez rapidement ce que je veux dire…

Le ciel de Melbourne avant un orage

> Choisir un bon anti-moustiques !

> Si vous empruntez un escalators, mettez-vous sagement sur la gauche pour attendre et non sur la droite (c’est pareil sur la route…)

> Notez que les Garage Sale font fureur et que c’est un super moyen de faire de bonnes affaires et de rencontrer ses voisins en toute simplicité.

Garage Sale Melbourne

> Dès que le soleil pointe son nez, c’est barbecue day !

Barbecue public à Melbourne

Barbecue public à Melbourne

> Attention les australiens (un peu comme les américains) ne font pas la bise pour se dire bonjour ou au-revoir, ils font en général une petite bise mais surtout ils HUG !

Vous voyez d’autres conseils à donner ?