7   +   10   =  

Au hasard de la carte et des centres d’intérêt qui m’interpellent sur la route, je me suis rendue à la Grotte de Custonaci, proche de Trapani, sur le chemin du retour, depuis San Capo lo Vito. Un dimanche, je ne pensais vraiment pas que le lieu serait ouvert mais une fois sur le parking, je note que je ne suis pas la seule à franchir la porte du lieu.

 

Custonaci est le 1er bassin de marbre de la Sicile, le second d’Italie et d’Europe.
Le village est proche de la Réserve Naturelle du Mont Cofano. Proche de là se tient une autre grotte : Grotta Mangiapane à Scurati.

Le territoire de Custonaci présente des grottes habitées pendant l’époque préhistorique.
Eclats de silex, fragments de céramique éparpillés sur toute la superficie témoignent de la présence de l’homme depuis des temps très anciens.
J’ai été subjuguée par la lumière dorée qui se posait sur les lieux au coucher du soleil et j’ai beaucoup aimé l’atmosphère. La grotte se présente comme un véritable village à l’intérieur duquel il est possible de se promener pour y découvrir les différents métiers tels que le férailleur, le potier, l’apiculteur et ses ruches, le berger, …

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Grottes de Custonaci, Trapani Sicile

Ce genre d’endroits me fait dire que j’aurais vraiment du rester en Sicile plus longtemps pour découvrir d’autres lieux comme celui-ci… mais j’y reviendrais !