8   +   8   =  

Cela fait longtemps que j’y pense alors voici le résultat… J’ai compilé un TOP 10 d’astuces pour rendre la vie plus GREEN et moins nuisible, à la fois pour l’environnement mais aussi pour votre propre santé.

Pour se mettre au vert et se simplifier la vie, rien de mieux qu’une bonne vieille recette de grand-mère !

 

Sans doute parce que j’ai grandi à la campagne, je garde mes habitudes de respect de l’environnement. Je suis une vraie citadine, j’aime la campagne mais seulement en week-end… je ne m’imagine pour rien au monde vivre à la campagne. J’ai certainement quelques mauvais souvenirs de jeunesse qui font que me sentir loin de tout m’a sérieusement marqué… Aujourd’hui, je vis en plein coeur de Paris, par choix et pour profiter de la ville au maximum sans contrainte. Mais j’avoue qu’il est difficile d’y respirer parfois… et le grand air me manque. Le vert aussi !

Ici, un souvenir de mon voyage en Ecosse, en août 2014 où les paysages vert ne manquent pas :

TOP 10 astuces green

1. Nettoyer sa maison au VINAIGRE

Beaucoup de produits utilisés quotidiennement pour entretenir notre maison contiennent des ingrédients néfastes pour l’environnement. Parmi les ingrédients les plus nocifs pour la vie aquatique, on retrouve le nonylphénol et ses éthoxylates (NPE), l’hydroxide de sodium, les phosphates, le triclosan et les parfums synthétiques.
Pour s’assurer que nos produits sont sans danger pour l’environnement, mieux vaut rechercher des marques certifiées ÉcoLogo ou Écocert.
Vous seriez surpris de voir tout ce qu’on peut faire avec du bicarbonate de soude et du vinaigre. Nettoyer sa maison sans nuire à la planète, oui messieurs-dames c’est possible ! Avec des produits qui coûtent rien, toutes les formules sont bonnes pour venir à bout des tâches les plus tenaces et du calcaire notamment. Utilisés seuls ou ensemble, à eux deux ils permettent mille combinaisons pour venir à bout du ménage en un rien de temps. Si ça vous intéresse, jetez un coup d’oeil au site Internet de la Fondation David Suzuki ou vous pouvez aussi vous inscrire à un atelier de fabrication de produits ménagers, offert entre autres chez Coop Coco & Calendula, chez l’Alchimiste en herbe et chez Herbarôme La Bottine aux Herbes.

2. Acheter des plantes GREEN

Une plante dépolluante est une plante censée réduire la quantité des polluants présents dans l’air à l’intérieur des bâtiments dans lesquels nous nous trouvons : bureau, domicile, …
Les plus performantes seraient : la fougère de Boston, le Spathiphyllum, le Chlorophytum à multiplier partout, l’Athurium (plutôt pour la cuisine et la salle de bain) et le lierre.
Pour plus d’efficacité, il convient de multiplier les espèces. Visitez ce site pour plus d’infos : www.plantairpur.fr

3. Déménager sans CARTONS

En solution aletrnative, je propose des bacs en plastiques recyclables, étanches, empilables et réutilisables.
Il existe des prestataires qui livre les bacs chez vous et les récupère à votre nouvelle adresse. Un chariot est fourni qui permet de transporter ultra-facilement chacun de vos bacs.

4. Privilégier le LOCAL

Acheter ses fruits et légumes à la source n’est pas forcément facile selon où l’on habite, notamment à Paris mais avec quelques petits efforts, consommer local devient vite addictif. En tout cas, moi oui etj’aime faire attention à ce que je mets dans mon assiette. Pensez alors aux marchés locaux, aux paniers de produits de saison à commander, à La Ruche qui dit Oui, aux fermes où il est possibe de ramasser soit même ses légumes, … Promis, vous allez consommer mieux et local ?

5. Se munir d’une application mobile ANTI-POLLUANTS

Lancée par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie), NOTEO permet de scanner les codes-barres de plus de 45 000 produits (hygiène et beauté, produits d’entretien, boissons, alimentation) qui sont chacun noté sur 10, comme à l’école des fans, selon ses talents écologiques et citoyens (santé, environnement, social, budget). Bien utile pour détecter les substances à risque dans son shampoing ou sa lessive.
www.noteo.info

6. Se rapprocher de ses voisins et ECHANGER

Que se soit des magazines, livres, articles de déco, fringues, bref tout ce qui vous passe par la tête et que vous ne supportez plus, au lieu de jetter, mettez-le à dispo dans votre hall d’immeuble pour leur offrir une 2ème vie.
Je pratique souvent cette méthode, et ce que je mets à dispo ne reste pas longtemps ‘sans famille’ !

7. Opter pour la SLOW-FASHION

Acheter moins, bien choisir et faire durer telle est la philosophie adoptée par Vivienne Westwood. Pour cela, il y a non seulement les marques équitable comme Ekyog, Veja, Mud, … mais également les friperies qui donne une deuxième (voir une troisième) vie aux vêtements. Je suis aussi fan des Charity Shops quand je vais à Londres (grâce à la belle Jo – Britishette qui m’a initié !).
Il y a aussi les nombreux vide-dressing en ligne pour acheter, mais aussi vendre !
Le mien est accessible ici : www.jevidemavalise.com ou ici : www.videdressing.com/le-vide-dressing-de-100driiine

8. Pratiquer le WOOFING

Le programme WWOOF met en relation les agriculteurs Bio avec les voyageurs qui peuvent ainsi participer aux activités de la ferme en échange du gîte et du couvert. Une bonne manière de faire des rencontres en s’offrant un petit voyage à moindre frais, tout en se sentant utile. Vive la nature !

9. Adopter un MUG

MUG n’est pas l’abréviation d’un truc bizarre car je parle simplement d’une tasse et il en existe de toutes les sortes ! Alors au lieu d’attendre que le gobelet en plastique descende rempli de breuvage caféiné assorti d’une touillette, munissez-vous d’une bonne vieille tasse et servez-vous en pour vos pauses. Elle se lave et se réutilise à l’infini !
Car saviez-vous que près de 5 milliards de gobelets en plastique sont jetés chanque année en France ?

10. DEBRANCHER vos appareils électriques lorsque vous ne les utilisez pas

Cela est très souvent une source d’embrouille à la maison, mais lorsqu’un appareil électrique est branché et même s’il n’est pas utilisé, il consomme de l’énergie… Alors cela ne coûte pas grand chose de le débrancher et peut rapporter gros à l’environnement. Cela est valable pour la télévision (perso je l’utilise peu), l’ordinateur portable, la machine à café, le robot ménager, le blender, une lampe de chevet, … Tous les appareils, surtout ceux que vous utilisez trop peu.

Et vous, des astuces GREEN à partager ?

bonial.fr – catalogue dématérialisé – moins de déchets